[CULTURE] 11 NOVEMBRE 1975 : « INDÉPENDANCE » DE L’ANGOLA

Le 11 Novembre 1975 marquera mémorablement les Angolais.

C’est effectivement le 11 Novembre 1975 que la nation angolaise se détachera du colonisateur portugais après des années de guérilla entre les deux protagonistes.

L’indépendance de l’Angola sera même un sujet récurrent sur lequel de nombreux présidents africains de l’époque, ont appelé le peuple angolais à l’émancipation administrative, économique et militaire.

Des présidents comme Joseph Désiré Mobutu (ex président du Zaïre) ou encore Ahmed Sékou Touré (ex président de la Guinée) s’étaient insurgés contre le colonisateur portugais, accusant ces derniers oppresseurs et d’esclavagistes.

Ayant obtenu gain de cause, le 11 Novembre 1975, la nation angolaise fêtera l’indépendance plus tard que la majorité des autres pays africains ayant accédé à l’indépendance et la souveraineté nationale plus tôt qu’eux.

La suite sera beaucoup moins réjouissante où l’Angola plongera, immédiatement, dans la guerre civile regroupant trois hommes, luttant pour le pouvoir suprême comme Agostinho Neto, le président fondateur de la nation et chef du MPLA (soutenu par l’URSS et Cuba) , Jonas Savimbi, le chef de l’UNITA (mouvement rebelle, soutenu par les États-Unis, la France, l’Afrique du Sud et le Zaïre) et Holden Roberto, le chef du FNLA (mouvement rebelle, soutenu par le Zaïre et la France).

Enjeu de pouvoir idéologique tant au niveau international qu’au niveau régional, le conflit durera près de 30 ans et les pertes humaines étaient estimées à plus de 500 000 morts.

Après des années de guerre et de conflits, l’Angola est aujourd’hui le grand producteur de pétrole africain et un modèle africain sur le plan économique où sa capitale, Luanda, est la ville où le pouvoir d’achat est le plus cher au monde.

Son président actuel est José Eduardo Dos Santos.

NegroNews

Commentaires

commentaires