[POLITIQUE] LES CLINTON ET LA RDC: UNE RELATION OPAQUE

Aussi longtemps que l’on remonte dans l’histoire existant entre les « Clinton » et la RDC, celle-ci s’est tjrs écrite avec en toile de fond un rapport étroit à l’argent. Pour preuve, lorsqu’eclate la première guerre du Congo en 1996, l’objectif de l’administration Clinton est de prendre possession des gisements miniers de l‘est du Congo et balkaniser la dite zone en l’y intégrant au Rwanda voisin ainsi qu’a l’Ouganda. Ces manoeuvres vont entraîner dans l’immédiat la mort de milliers de congolais et à ce jours des millions, la région ne s’étant jamais relevée. Mais nous nous attarderons sur une autre page de cette histoire congo-clintonnienne. 

President Clinton avec Paul Kagame à Kigali
Le scandale des « panama papers » à mis en lumière l’existence de transactions financières étranges entre le clan et le Congo ou du moins, les dirigeants congolais. Il a été donc été découvert l’existence d’une transaction financière s’elevant à 650.000 dollars que le Congo a payé en honoraire à l’ancien président américain pour un discours et quelques photos en 2012. Démesurés direz-vous. C’est également notre point de vue. C’est donc légitimement que nous nous interrogons sur ce qu’impliquait cette somme excepté le discours. Quand on a conscience qu’a ce moment Hillary Clinton était déjà secrétaire d’etat, ne peut-on pas voir en cette somme un pot de vin du régime congolais visant à se protéger d’eventuelles enquêtes internationales liées à ses actifs à l’etranger et de l’autre côté, le prix du silence de son administration(si elle accédait au pouvoir)‎ sur la violation de la constitution congolaise pour rester au pouvoir? L’interogation est réelle. Que voulait le Congo en échange d’une telle somme? 

lukas lundin


À ces échanges douteux, on peut y ajouter le cas de la société suédoise lundin minning implanté au Congo. Lukas Lundin, investisseur suédois et créateur de la dite société à verser au compte de la fondation Clinton entre 1 et 5 millions de dollars de 2007 à 2013. Lundin group aurait même promis 100 millions de dollars supplémentaires selon un communiqué de presse de la fondation. Associé à la société suédoise dans ses opérations au Congo, Freeport-McMoran Copper & Gold a donné à la même fondation Clinton des sommes allant jusqu’à 500.000 dollars. Des chiffres à en perdre la tête et même si ces sommes sont au profit de la fondation Clinton, on peut toujours s’interroger sur le pourquoi de celles-ci. ‎

NegroNews

Commentaires

commentaires

Etiquetté avec