[ACTUALITÉ] NATIONALITÉ AUX TIRAILLEURS: LA DETTE NON PAYÉE DE LA FRANCE

Les tirailleurs Sénégalais étaient un corps appartenant a l’armée coloniale constitué au sein de l’empire colonial francais en 1857 , principal élément de la « force noire » et dissous au début des années 1960. Bien que le recrutement de tirailleurs ne se soit pas limité au Sénégal ,c’est bien dans ce pays que s’est formé en 1857 ,le premier régiment de tirailleurs africains.

Ces Français par le cœur, sont aujourd’hui dans des situations terriblement précaires. Munis de simples cartes de séjour, ces retraités n’ont  d’autre choix que de rester seuls sur le territoire français. Partir finir leur vie au Sénégal, près de leurs familles, signifierait perdre leurs faibles pensions ; un choix matériellement impossible. Au terme de longues années passées en France, certains ont fait des démarches pour obtenir la nationalité française, sans succès.

Les procédures sont longues, complexes. On demande à ces hommes âgés une multitude de pièces d’état civil impossibles à obtenir dans leur pays d’origine (actes de naissance des parents ou grands-parents). À cela, s’ajoute l’humiliation de devoir passer des tests de français de niveau collège alors qu’ils maîtrisent le français depuis leur plus jeune âge. Et, comble de l’absurde, ces tests leur sont imposés sur du matériel informatique inadapté à leur grand âge, à leurs difficultés visuelles ou auditives. Des tests de surcroît payants (63 euros à chaque tentative…).

Cette situation plus qu’alarmante devrait cesser s’il vous plaît signez la pétition

https://www.change.org/p/pour-la-naturalisation-des-tirailleurs-sénégalais

Commentaires

commentaires