​[ ACTUALITÉ ] PROJET D’AUTOROUTE ABDIJAN-LAGOS: LA CEDEAO PRENDS LES DEVANT

Les autorités représentant de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se sont entretenu en décembre 2013, afin de mettre en pratique un traité, qui a pour but le lancement formel de la construction d’un corridor Abidjan- Lagos ! Ce projet a pu être ratifier grâce à la forte demande dans le domaine des transports, de la logistique et du transit.

La mise en pratique de cette initiative favorisera non seulement la facilité d’accès à plusieurs services afin de faire progresser toute une logistique de flux et déboucher à des échanges commerciaux beaucoup plus fluide . Mais depuis lors les choses ont traînés un peu. Seul le Nigeria avait versé sa part à hauteur de 50 millions de dollars en attendant que les autres pays concernés fasse de même.
Ce 3 novembre, à la réunion interministérielle du projet qui s’est tenue à Abidjan, le ministre des travaux publics nigérian Patrick Achi à exprimer son mécontentement vis-à-vis de ses paires « On a assez traîné. Le démarrage des travaux prévu depuis 2015 n’a pas été effectif en dépit de toutes les réunions »
Désormais c’est au tour de la Cedeao d’éprouver son souhait de mettre vite en pratique les démarches nécessaires pouvant favoriser la mise en oeuvre ( dans les plus brefs délais ) du projet d’infrastructures indispensable pour tous.


« Que rien ne nous arrête pour la réalisation de cette route .Il faut respecter l’esprit des pères fondateurs. Les présidents Alassane Ouattara et Faure Gnassingbé se sont engagés à lever toutes les contraintes administratives. Donc arrêtons les lourdeurs administratives. Départissons-nous de ces lourdeurs ! Cessons de mesurer les risques liés à ce trafic, à savoir, corruption, sécurité, etc. Je vous invite à la pro-activité. Arrêtons de parler et que les travaux démarrent. On veut du concret ! Si nous n’arrivons pas à le faire, nous aurons tous échoué ensemble »

s’est exprimé Marcel De Souza président de la commission de la Cedeao.

Commentaires

commentaires