​[ ACTUALITÉ ] 21e SOMMET DE LA FRANCOPHONIE: UNE AUBAINE POUR L’ÉCONOMIE DE MADAGASCAR

Dans moins de 20 jours, le Madagascar accueillera le XVI sommet de la Francophonie. Le Sommet qui a pour optique de définir les axes de la Francophonie de manière à assurer son rayonnement dans le monde, dans un cadre stratégique décennal, mettra en oeuvre toute résolution qu’il juge nécessaire au bon fonctionnement de la Francophonie et à la réalisation de ses objectifs.

La secrétaire général de la Francophonie Michaëlle Jean (l’ex-gouverneur générale du Canada) avait été choisie par consensus par les Chefs d’État succéder à Abdou Diouf. Elle est la première femme à occuper ce poste. Elle s’est rendue à Antananarivo et en à profiter pour expliquer que tout sera fin prêt avant la date prévue et à préciser que les avantages de ce sommet seront nombreux sur le plan économique.

Il faut savoir que Madagascar est l’unique pays en paix à avoir régressé économiquement ainsi depuis 1960 ! Depuis l’indépendance, la Grande Ile ne cesse de dégringoler. Ce qui veut dire que tous les régimes successifs n’ont pas réussi ou ont été incapables de mettre le pays sur les rails du développement.

L’administrateur de l’organisation internationale francophone Adama Ouane a soutenu quant à lui : «Les investissements réalisés pour le Sommet de la Francophonie vont servir d’appât, d’aimant aux investisseurs qui hésitent encore à se lancer à Madagascar».

Il poursuit en disant que le sommet sera d’un fort bon atout dans cette quête de développement économique :«Les opportunités d’affaires, elles sont nombreuses dans ce pays ; il manquait la stabilité et la crédibilité. Et le sommet est là pour renforcer cette crédibilité parce que c’est un moment d’attractivité et de rayonnement»

NegroNews

Commentaires

commentaires