​[ SOCIÉTÉ ] BARACK OBAMA: LE PRÉSIDENT DE TOUT LE MONDE SAUF DES NOIRS

Pour la toute première fois de l’histoire des États-Unis d’Amérique un noir, Barack Obama, devient le 44éme président de la République de la première puissance mondiale. Voici quelques axes qui représentent ses deux mandats de 4 ans qu’il a obtenu grâce au soutien des Noirs . 
Zoomons sur l’ère Obama, 8 ans de promesses non tenues,  de mensonges et de problèmes . 

Obama n’a été d’aucun intérêt à l’Afrique et ni aux afro-américains bien au contraire. Depuis qu’il est au pouvoir, la situation des Noirs est restée la même et s’est encore plus aggravée. Que ce soit en Afrique ou aux Etats-Unis peu sont ceux qui sont satisfaits de son bilan. Yes we can, oui nous pouvons, et puis rien du tout ! En Afrique comme aux Etats-Unis voici quelques points qui composent l’ère Obama. Dans son discours au Ghana il s’est exprimé sur l’intérêt qu’il porte pour le continent africain. 

«Je ne vois pas les pays et les peuples d’Afrique comme des mondes lointains. Je vois l’Afrique comme partie fondamentale de notre monde interconnecté, comme un partenaire de l’Amérique dans la perspective du monde que nous voulons pour nos enfants.»

Après ces mots, plus rien. L’Afrique a attendu 3 ans pour que la Maison Blanche publie enfin une démarche stratégique des Etats-Unis vis-à-vis de l’Afrique . Elle reposait sur quatre points d’une rare banalité : développement (l’Afrique vit toujours la pauvreté), processus de paix (l’Afrique connaît toujours les guerres, le terrorisme etc), démocratie (en voulant l’instorer de force ils ont tué Khadafi) et le dernier point qui est la santé (Ebola, un virus qui coûte des milliers de morts en Afrique de l’Ouest) . 

ET LES AFRO-AMÉRICAINS DANS TOUT ÇA ?

Aux USA, 9 couples (afro-américains) sur 10 ont peur quand leur téléphone sonne pour qu’on leur annonce que leur fils a été tué par un policier. Harlem avec ses 330000 habitants qui vivent toujours dans une misère des plus profonde. Ce ghetto qui a été le berceau de la lutte pour l’égalité des droits civiques, demeure encore aujourd’hui un lieu où se concentrent une forte communauté afro-américaine.

Mais oui c’est vrai que Barack Obama est devenu le premier président américain en exercice à visiter une prison fédérale. Qu’est ce que ça a changé ? Tout le monde sait que le système carcéral américain est une industrie en plein expansion avec pas moins de 2,2 millions de prisonniers (dont 850000 noirs) à travers le pays, les États-Unis incarcèrent plus d’hommes et de femmes noirs qu’aucun autre pays dans le monde. 

Et pour se justifier Barack Obama a juste alors dénoncé dans un tweet, les failles d’un système carcéral coûteux comme si il s’agissait de la chose la plus importante. Nous ne t’oublierons jamais Barack Obama pour avoir été le premier président noir à avoir tourner le dos aux Noirs.

Commentaires

commentaires