[SOCIÉTÉ] « COMMERCE DES NOIRS PAR DES NOIRS » ZOOM SUR UNE VASTE SUPERCHERIE

« Ne vous attendez pas à ce que ceux qui sont venus nous envahir, écrivent la vérité sur nous » disait Miriam Makeba.

L’Afrique a été envahie par les Occidentaux durant une longue période de son histoire. Ces derniers, pour l’avoir envahie, pour avoir exploité nos terres et nos hommes, se sont octroyés le droit de nous attribuer une histoire.

« C’est, en effet l’histoire écrite par le chasseur et cela changera le jour ou le lion écrira sa propre histoire » comme le dit le proverbe sénégalais. Une histoire qui présente l’Africain comme le peuple bénéficiaire de bonnes grâces du colonisateur, du civilisateur, de l’impérialiste, de l’envahisseur; des grâces octroyées par pur humanisme, par altruisme. Cette même histoire qui présente les Africains comme les pires traîtres que le monde n’ait jamais connus pour avoir vendu leurs frères africains aux colons. De quoi faire noircir de jalousie Patrick Buison et Brutus.

Face à l’adversité, trois solutions s’imposent, résister, malgré tout pour rester fidèle à ses convictions, s’allier à l’ennemi contre son gré pour sauver sa vie ou s’allier de gré à l’ennemi.

L’histoire retiendra que plusieurs peuples ont choisi de s’allier à l’adversaire pour sauver leur peau. Et les Occidentaux ne dérogent pas à la règle. La Shoah l’illustre parfaitement, car Petain, Marechal à l’époque a livré les Juifs, qui jusqu’à preuve du contraire sont blancs, à l’Allemagne Nazie d’Hitler, se rendant ainsi coupable de crime sur les juifs.

Notre histoire, nous, Africains sommes capables de l’écrire. Nous sommes capables de parler de la résistance des Angolais, des Mozambicains, des Kenyans, qui ont résisté des années durant pour libérer leurs pays des envahisseurs qui voulaient imposer leurs cultures. Nous saurons rétablir la vérité sur l’Afrique et son histoire.

Dire à tout va que l’homme noir c’est volontairement rendu complice de la traite négrière donc de l’esclavage sans coercition aucune, simplement par cupidité, est un mensonge aussi visible que le nez sur le visage. Non, les noirs n’ont pas vendu leurs frères de leur propre gré : pendant que certains collaboraient comme des vichystes d’autres restaient comme Jean Moulin.

Triste est de constater que la ruse et la fourberie, caractérisées par le déni de ses propres crimes, l’Occident dépeint avec insistance « l’Homme » noire comme l’être le plus perfide de tout l’univers.

NegroNews

Source : http://www.lisapoyakama.org/les-noirs-ont-vendu-les-noirs/

Commentaires

commentaires