[SOCIÉTÉ] AISSATOU SOW : TUÉE POUR AVOIR VOULU TOURNER LA PAGE.

La jalousie !
Ce sentiment qui guide parfois les pulsions de beaucoup d’entre nous. Pour certains elle n’est parfois qu’un sentiment humain qu’on ressent de façon inconsciente. Pour d’autres, elle est maladive et conduit à réaliser des folies parfois meurtrières. La jalousie n’a pas de couleur, ni de religion, encore moins de civilisations. Aissatou Sow en a été malheureusement l’exemple le 18 septembre dernier.

Séparée de son ex-compagnon depuis plus d’un an, Aissatou Sow, a décidé d’ouvrir un nouveau chapitre de l’histoire de sa vie. Elle avait tourné le dos à cette histoire d’amour, où elle était battue par l’homme qui partageait sa vie. Les coups de ce dernier auront fini de l’achever. Alors qu’elle rentrait d’une soirée de cremaillère, comme le rapporte le quotidien Le Parisien, la jeune femme a été surprise par son ex-compagnon qui l’attendait près de son lieu de résidence. Ce dernier frustré de voir Aissatou revivre et s’épanouir loin de lui, l’a battu jusqu’à lui infliger des blessures qui lui auront été fatales. Elle mourra le 30 octobre 2016.

Cet homme était connu des services de police, pour avoir proféré des menaces à l’endroit des agents de police, alors qu’il était encore mineur. Il sera arrêté par la police le soir des faits, après avoir fait des aveux à un proche de sa victime.

Une marche blanche se tiendra à Créteil le 12 novembre 2016, pour rendre un dernier hommage à Aissatou, une amoureuse de la vie, dont le seul crime aura été de vouloir s’épanouir loin de son bourreau. Cette marche sera également le moyen de porter un message au monde contre les violences conjugales et particulièrement les violences faites aux femmes.

NegroNews

Commentaires

commentaires