[INSPIRATION] TONI MORISSON: «J’ÉCRIS POUR LES NOIRS, JE N’AI PAS À M’EN EXCUSER»

Toni Morrison née Chloe Anthony Wofford le 18 février 1931 à Lorain en Ohio, est une romancière, professeur de littérature et éditrice afro-américaine. Elle est lauréate du Prix Pulitzer en 1988, et obtient le prix Nobel de littérature en 1993. Grâce à son travail, son abnégation et son amour pour la littérature, elle devient à ce jour la huitième femme et le seul auteur afro-américain à avoir reçu ces distinctions.

Toni Morisson dont les œuvres sont d’une haute haleine, a mainte fois été indexée de toute sorte de qualification, ethnocentrique, communautariste. Néanmoins, cela n’a stoppé en rien son penchant pour la cause afro-descendante et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle l’assume et l’affirme. Lors d’un entretien avec le journaliste politique Bill Moyer qui lui avait demandé si elle avait l’intention d’écrire à propos de personnes de couleur blanche, avec des personnages principaux blancs.

Sa réponse fut claire, nette et précise à ce propos. « Oui, je peux écrire sur les Blancs, comme les Blancs peuvent écrire sur les Noirs, tout peut arriver dans l’art. Il n’y a pas de frontières… Mais avoir à me justifier ou à prouver que je peux le faire est assez…insultant . J’écris pour les Noirs. De la même manière que Tolstoï n’a jamais écrit pour moi. Je n’ai pas à présenter d’excuses ou me considérer comme limitée parce que je n’écris pas pour les blancs, ce qui n’est pas tout à fait vrai; il y a beaucoup de personnages blancs dans mes livres. J’ai passé ma vie entière à essayer de faire en sorte que le paradigme occidental ne soit dominant dans aucun de mes livres» a-t-elle lancé d’un ton et d’une allure fière.

NegroNews

Commentaires

commentaires