[POLITIQUE] RDC : « LUMUMBA PAPERS’’, DECRYPTAGE D’UN SCANDALE REPUBLICAIN.

Il est bien courant en Afrique de concilier pouvoir et détournements. Malversations financières, utilisation des fonds publics à des fins personnelles et intérêts privés, sont des situations malheureusement fréquentes dans l’entourage des Chefs d’État Africains et principalement d’Afrique Centrale.

Détournement ! Ce mot sonne comme un énième son de cloche. Cette fois-ci ce son résonne en RDC, à l’initiative de Jean Jacques Lumumba. Ce dernier n’est autre que le petit-fils de Patrice Lumumba, le « héros de l’indépendance de la République Démocratique du Congo ». Cet homme dont le pays garde le souvenir de sa détermination et son engagement patriotique et qualifie de « héros national »

Jean Jacques Lumumba, jusqu’alors chef du département des engagements de la BGFI de Kinshasa, a constaté des opérations suspectes qui laissaient filer d’énormes sommes d’argent. Fait troublant. Le quotidien belge Le Soir rapporte que certaines de ces transactions douteuses ont été effectuées au profit de la Ceni (Commission électorale indépendante). Celle-ci dit pourtant ne bénéficier d’aucun financement qui lui permettrait de mener à bien ses missions.
Toujours selon la même source, d’autres financements ont été constatés. Certains d’entre eux étaient à destination d’entreprises privées dirigées et appartenant à des proches de la famille Kabila. Les bénéficiaires de ces transactions ont néanmoins douté du fait des détournements, rendant ainsi ces transactions légales.

Dans un contexte où le président Kabila est très contesté par le peuple, dans la mesure d’une éventuelle candidature à sa propre succession, cette révélation vient davantage éclabousser l’image du parti au pouvoir et met la lumière sur les nombreuses malversations du système.

Jean Jacques Lumumba, en mémoire du combat qui a été déterminant dans la vie de son grand-oncle, Patrice Lumumba, a préféré démissionner de son poste à la banque de Kinshasa BGFI, plutôt que de se rendre complice du racket généralisé qui se fait sur le dos du peuple congolais.

Jean Jacques Lumumba a tout de même regroupé plusieurs preuves attestant de la suspicion des nombreux virements orchestrés par les membres du Parti au pouvoir. Nous espérons que cette démarche portera ses fruits et que les nombreuses sommes détournées seront retournées au peuple congolais.

NegroNews.fr

Commentaires

commentaires

full_width_postthemeloy_checkbox:
0
reviewtitlethemeloy_text:
criteria1themeloy_text:
criteria1themeloy_slider:
0
criteria2themeloy_text:
criteria2themeloy_slider:
0
criteria3themeloy_text:
criteria3themeloy_slider:
0
criteria4themeloy_text:
criteria4themeloy_slider:
0
criteria5themeloy_text:
criteria5themeloy_slider:
0
criteria6themeloy_text:
criteria6themeloy_slider:
0
criteria7themeloy_text:
criteria7themeloy_slider:
0
criteria8themeloy_text:
criteria8themeloy_slider:
0
criteria9themeloy_text:
criteria9themeloy_slider:
0

Archives

%d blogueurs aiment cette page :