[SPORT] FOOTBALL : AGRESSÉ À CAUSE DE SA COULEUR ET SANCTIONNÉ POUR AVOIR RÉPONDU

Kofi Annan «Le Sport est un langage universel qui rassemble les peuples, peu importe leurs origines, leurs croyances religieuses ou leur situation économique ». Est-ce du fait de son origine ou plutôt d’une absence totale de fair-play, que l’attaquant ghanéen de l’IK Start, Denny Antwi à été agressé par un supporter en colère ? Etait-ce un acte de provocation de la part de Denny Antwi à l’endroit des supporters du camp adverse ? Ou alors n’était-ce qu’un acte égaré de l’arbitre? 

On a connu les Hooligans qui utilisent la violence pour influencer le score lors d’une rencontre. Régulièrement lors des rencontres, principalement de football, des supporters s’affrontent pour exprimer leur mécontentement à la fin de la rencontre. Des supporters qui feintent la sécurité pour s’infiltrer dans le stade, nous l’avons aussi vu. Souvenons nous, lors de la finale de l’Euro 2016, un jeune fan est entré dans le stade pour s’approcher de Cristiano Ronaldo.

Jusque-là rien d’anormal ! Mais comment expliquer qu’un supporter dévie la sécurité du stade pour y agresser un joueur qui célèbre sa fierté, sa joie d’avoir ouvert le score de la rencontre et d’avoir permis à son équipe d’avoir une avance sur leurs adversaires. Cet acte est déjà fort incompréhensible dans la mesure où il est très irrégulier de voir un joueur se faire agresser sur un stade. Cependant, Denny Antwi a t-il sciemment choisi de se réjouir devant les tribunes des supporters de l’équipe adverse pour les narguer ?
Plus inhabituel encore ! L’arbitre à condamner l’attaquant Denny Antwi, d’avoir été victime de cette agression apparemment, qui, quelles qu’en soient les raisons, est bien réelle. Puisque Denny Antwi n’a pas eu à se défendre de son bourreau, que la sécurité avait déjà intercepté ce dernier. Alors pourquoi l’arbitre lui a t-il administré un carton jaune ? Était-ce une frustration personnelle, de voir Denny Antwi célébrer son but ?

Les nouvelles lois de la FIFA interdisent-elles aux joueurs de célébrer leur joie, leur enchantement, par la traditionnelle « glissade » ? Ou l’interdit-elle seulement aux joueurs de couleur noire ? Surtout lorsque ce fait arrive quelques jours après qu’un autre joueur avait été sanctionné pour avoir dansé du twerk pour célébrer sa victoire ? L’interrogation a lieu d’être car on ne peut concevoir que arbitres, supporters et joueurs de types occidentaux bénéficient de tous les droits même les plus impensables. Et que que les joueurs Noirs ne puissent même bénéficier du seul droit de célébrer leur victoire. Ou mieux, les arbitres jouissent-ils désormais de la liberté de sanctionner à leur gré ?

NegroNews

Commentaires

commentaires