[ACTUALITÉ] APRÈS LE BURUNDI ET L’AFRIQUE DU SUD, C’EST AU TOUR DE LA GAMBIE DE QUITTER LA CPI

Pour des raisons diverses, l’idée de rester à la CPI semble ne plus être d’actualité pour certains pays africains.

Après le départ cacophonique de l’Afrique du Sud et du Burundi qui a fait tâche d’huile sur la sphère médiatique, c’est au tour de la Gambie d’annoncer son retrait de la Cour Pénale Internationale.

Cette tumultueuse annonce faite par le ministre de l’information gambien Sheriff Bojang sonne comme une gifle. À cet effet, les pays africains portent tour à tour un coup fatal à la CPI que les fiers-à-bras reprochent de ne juger que les dirigeants africains.

Le ministre de l’information gambien déclara qu’à mainte reprise la Gambie à tenter de convaincre la CPI de mettre en oeuvre une poursuite aux pays occidentaux pour la mort de nombreux migrants dans la méditerranée. Soufflant même que son pays prendra des mesures, si sa requête n’était pas mise en pratique.

La Gambie dont le président a toujours été jugé de « radical » a vite fait de mettre ses menaces à exécution.

Vu la tournure des choses, on se demande, après la Gambie, quel sera le prochain pays d’Afrique à prendre l’initiative de quitter la CPI ?

NegroNews

Commentaires

commentaires