[PEOPLE] LUKE CAGE : MIKE COLTER S’ETONNE DU REJET DE SON ÉPOUSE PAR SES FANS NOIRS

Ne dit-on pas que « le Cœur a ses raisons que la raison ne connaît point » une citation de Blaise Pascal que le public noir de l’un des protagonistes du film MILLION DOLLAR BABY ne partage visiblement pas. Après avoir affronté les méchants, cette fois-ci, c’est contre un public hostile à la couleur de son épouse que le super héros de la nouvelle série de Netflix LUKE CAGE doit se battre.
En effet, ayant essuyé des critiques acerbes de ses fans, l’acteur américain MIKE COLTER doit se justifier d’avoir épousé une femme de couleur blanche, dans un pays dirigé pourtant par un président noir, comme c’est étrange!

Un phénomène qui s’explique déjà par les stigmates encore bien visibles de la traite négrière (esclavage), par les inégalités perceptibles entre les races où les violences policières sont décriées comme racistes et essentiellement dirigées contre la communauté noire. Un phénomène qui s’expliquait déjà bien avant le boxeur afro-américain JACK JOHNSON, par l’adoption des lois JIM CROW qui interdisaient, dans les années 1876-1965, les mariages et les relations sexuelles entre races. Mais aussi, avec des cas récents, tel que celui de BETH HUMPHREY et TERRENCE McKay, en 2009, en Louisiane, dont l’interdiction de licence de mariage pour motif raciale a été évoqué par le juge. Un phénomène que même la campagne de 2013 du futur maire de New-York Bill de Blasio (dont l’épouse est noire et les enfants métisses) aura du mal à faire oublier.

D’après le TIME, c’est lors d’un passage il y a quelques jours dans le talk-show de WENDY WILLIAMS, pour la promotion de LUKE CAGE, que le public en grande parti afro-américain a cessé d’applaudir lors du passage à l’écran d’une image d’IVA COLTER, compagne avec laquelle l’acteur partage sa vie depuis 16ans. Un choix justifié par MIKE COLTER dans les colonnes de la radio BREAKFAST-CLUB « je suis un être humain. Je m’intéresse aux gens pour leur personnalité et ce qu’il y a à l’intérieur. Le physique c’est une chose, mais il faut être sur la même longueur d’ondes. J’ai rencontré ma femme quand j’étais fauché, à l’université, elle est restée pendant 16 ans… »

NegroNews

Commentaires

commentaires

Etiquetté avec

Apologies, but no related posts were found.