NOUVEAU MÉMORIAL DE L’ESCLAVAGE EN GUINÉE BISSAU

Un Mémorial de l’esclavage a ouvert ses portes dans la ville côtière de Cacheu, au nord-ouest de la Guinée Bissau. Entre le XVème et le XVIIIème siècle, ce lieu était l’un des centres névralgiques de la traite négrière.

L’idée du musée est née en 2010, lorsque des descendants d’esclaves, identifiés grâce à leur ADN, ont fait le déplacement de Cacheu en provenance du Brésil et des Antilles. Augusto Joao Correia, enseignant au lycée de Cacheu : “quand ils sont venus, ils ont commencé à raconter l’histoire, beaucoup de gens ont pleuré ce jour là et d’autres se sont dit, peut-être celui-là est mon parent!.Et après on a organisé la danse et moi-même j’ai dansé ce jour-là et on s’est embrassé, on s’est serré la main.”

Le bâtiment flambant neuf propose un parcours chronologique mis en valeur par des objets et des documents historiques, afin de conserver la mémoire des milliers d’esclaves envoyés en Amérique par les Portugais.

NegroNews

Commentaires

commentaires