[SPORT] MARIO BALZELLI BIENTÔT EN FRANCE ?

Il y a encore deux saisons, Mario Balotelli était encore un joueur bankable, une promesse, capable de faire basculer un match sur un geste. En 2014, il faisait encore les beaux jours de l’AC Milan et de la Squadra Azzura. Mais depuis l’enfant terrible du football italien a sombré. Entre mauvais gestes et rendement famélique du côté de Liverpool, Super Mario est devenu un problème, un joueur sur qui on ne peut pas compter. Jürgen Klopp l’a bien compris et a rapidement décidé de le mettre à l’écart. L’international italien a bien essayé de se refaire une santé au Milan l’an passé, mais l’échec a été cuisant.

Résultat, à quelques jours de la fin du mercato, son agent Mino Raiola peine à lui trouver une nouvelle porte de sortie. Annoncé du côté de Manchester United, de Palerme, de la Turquie ou même du FC Nantes, Balotelli (26 ans) ronge son frein à Liverpool. Et soudainement, la Ligue 1 serait devenue une vraie possibilité. Ce jeudi, la rumeur lancée par Goal a rapidement enflammé les réseaux sociaux. Mario Balotelli serait attendu à Nice pour y négocier avec les dirigeants du club azuréen. Une rumeur rapidement temporisée par l’entraîneur Lucien Favre et même par le président Rivère. Mais l’information publiée tard dans la soirée par RMC indiquant que l’attaquant de Liverpool avait bel et bien débarqué à Nice pour y négocier une éventuelle arrivée s’est rapidement répandue sur les réseaux sociaux et a provoqué interrogation, entre fantasme et envie.

Mais Nice a-t-il les moyens de faire venir Mario Balotelli ? Le club azuréen en a déjà l’envie. Ragaillardi par la folle réussite d’Hatem Ben Arfa la saison passée et par le joli coup Dante, le président Rivère rêve d’apporter des joueurs de calibre international à son club. Mais à 6 M€ par an de salaire, l’opération s’annonce quasi impossible. Le club français, qui a déjà payé très cher l’arrivée de Dante dans sa masse salariale, doit donc espérer que Liverpool soit très compréhensif et qu’il soit enclin à prendre la quasi-totalité du salaire du joueur. Pour rappel, le Milan AC avait négocié très cher le retour du joueur la saison passée. Entre la prise en charge partielle du salaire et le prêt payant, le club lombard avait déboursé 5,5 M€ pour un retour sur investissement catastrophique (1 but en 20 matches).

Favre est réticent à l’arrivée du joueur

Autre problème et il est de taille pour le président Rivère, celui de convaincre Lucien Favre de l’intérêt de s’offrir Balotelli. Si la piste Dante a été demandée par le technicien suisse, ce dernier, qui souhaite recruter une doublure à Alassane Pléa, n’est pas vraiment enclin à récupérer un élément aussi compliqué à gérer. Très expérimenté, Favre sait plus que n’importe qui que l’équilibre d’un vestiaire est fragile, et que l’arrivée d’un joueur à l’ego surdimensionné et omniprésent sur les réseaux sociaux ne serait pas forcément un exemple à suivre pour la jeunesse prometteuse niçoise comme nous l’a confié une source proche du coach niçois.

Reste qu’après un mercato estival très terne en Ligue 1, l’arrivée de Mario Balotelli en France apporterait un regain d’intérêt pour le championnat hexagonal. Les discussions, qui pourraient avoir lieu ce vendredi entre les différentes parties, devraient permettre d’en savoir plus sur les intentions de Nice et du joueur. En Italie, il se murmure aussi que Palerme serait également très intéressé à l’idée de récupérer Super Mario. Ce feuilleton, qui ne manque pas de piquant, devrait fortement animer la fin du mercato estival. Pour le plus grand bonheur des supporters niçois… ou pas.

Source: Foot Mercato

Commentaires

commentaires