[ACTUALITÉ] AFRIQUE DU SUD : UN ENFANT DE 6 ANS TUÉ APRÈS AVOIR SAUVÉ SA MÈRE D’UN VIOL

Le 12 août 2016, en rentrant de l’école avec sa mère et son grand frère de 8 ans, Kutlwano Garesape, un garçon 6 ans a été poignardé à mort dans une rue de la ville de Jan Kempdorp (nord de l’Afrique du Sud) par un homme qui avait tenté de violer sa mère.

Ils venaient de rater le bus qu’ils prenaient habituellement et décident donc rentrer à pied en empruntant la route principale et ensuite un chemin peu fréquenté. Quand, soudain, un homme surgit et réclame de l’argent mais la mère refuse. Elle se retrouve alors jetée au sol. « Kutlwano l’a giflé en lui demandant de me lâcher. Il hurlait ‘lâche ma maman’, tout en lui donnant des gifles et des coups de pieds », raconte la mère.

« J’ai senti qu’il tirait sur ma jupe et j’ai réalisé qu’il comptait me violer devant mes enfants » ajoute-t-elle.

L’homme frappe violemment le petit Kutlwano qui s’effondre au sol. La mère repousse alors l’agresseur mais se rend compte qu’il en veut désormais à son fils. Elle tente de ramasser de quoi le frapper, en vain.

« Quand il s’est retrouvé au sol, j’ai compris qu’il étranglait mon fils. J’ai ensuite vu son bras monter et descendre sur lui. Il le poignardait avec la bouteille cassée ». «J’ai entendu mon fils m’appeler. Il essayait de se défendre mais l’homme ne cessait de le poignarder. Je me sentais impuissante. J’ai couru vers la route principale pour trouver de l’aide mais toutes les voitures passaient sans s’arrêter alors que je criais qu’un homme était en train de tuer mon fils » explique la mère.

Elle retourne sur le chemin et découvre avec horreur que l’agresseur plante désormais un bâton dans le corps de son fils, toujours en vie. Un groupe d’hommes finit par voler au secours de la famille mais l’assaillant les empêche de s’approcher de lui en menaçant l’écolier qu’il traîne avec lui jusqu’à un chemin de fer puis s’enfuit en le laissant, agonisant, derrière lui. « Il était couvert de sang et m’a demandé de le prendre dans mes bras. Je l’ai embrassé et serré fort contre moi. Puis j’ai senti ses bras se relâcher et j’ai su qu’il venait de mourir. » conclu la mère.

Après des recherches de la police et grâce à la participation des habitants, l’homme de 32 ans a été retrouvé. Le porte-parole de la police locale a confirmé qu’il serait jugé dans les prochains jours.

Les funérailles du jeune garçon ont eu lieu dimanche dernier et de nombreuses personnes y étaient présentes pour rendre hommage à ce brave garçon devenu un héro.

NegroNews

Commentaires

commentaires

full_width_postthemeloy_checkbox:
0
reviewtitlethemeloy_text:
criteria1themeloy_text:
criteria1themeloy_slider:
0
criteria2themeloy_text:
criteria2themeloy_slider:
0
criteria3themeloy_text:
criteria3themeloy_slider:
0
criteria4themeloy_text:
criteria4themeloy_slider:
0
criteria5themeloy_text:
criteria5themeloy_slider:
0
criteria6themeloy_text:
criteria6themeloy_slider:
0
criteria7themeloy_text:
criteria7themeloy_slider:
0
criteria8themeloy_text:
criteria8themeloy_slider:
0
criteria9themeloy_text:
criteria9themeloy_slider:
0

Archives

%d blogueurs aiment cette page :