[ACTUALITÉ] ADAMA TRAORÉ, MORT ASPHYXIÉ SOUS LE POIDS DES GENDARMES ?

La mort d’Adama Traoré, le 19 juillet lors de son interpellation dans le Val-d’Oise, aurait pu être causée par un “syndrome asphyxique”. Selon des informations publiées vendredi 29 juillet sur le site Internet de L’Obs, plusieurs éléments concordants pourraient permettre d’aboutir à cette conclusion.

Dans les extraits du procès verbal contenant le témoignage des trois gendarmes qui ont arrêté Adama Traoré, ces derniers y déclarent avoir employé la force strictement nécessaire pour le maîtriser, mais qu’Adama Traoré a pris « le poids de nos trois corps au moment de son interpellation ».

On peut donc supposer qu’Adama Traore a été asphyxié par une compresse thoracique causée par le poids des 3 gendarmes, un poids qui peut atteindre les alentours de 240 kilos.

Selon le nouvel avocat de la famille Traoré, Yassin Bouzrou, le jeune homme aurait donc pu trouver la mort cette méthode habituellement utilisée au cours de certaines interpellations, dont on sait qu’elle peut être mortelle.

Vendredi, le procureur de la République de Pontoise Yves Jannier a annoncé que la justice refusait la troisième expertise médico-légale demandée par la famille Traoré. Le magistrat affirme que les prélèvements effectués sur le coeur d’Adama Traoré montrent une «pathologie cardiaque» qui est «potentiellement la cause directe de sa mort». Une hypothèse issue de la première autopsie, mais la contre-expertise de l’institut médico-légal de Paris ne confirme pas cette anomalie cardiaque.

Le flou demeure toujours mais la famille Traoré ne compte pas en rester là et continue de se mobiliser afin d’obtenir la vérité et que justice soit faite.

Une marche est organisée ce samedi, à 16 heures, entre la Gare du Nord et la place de la République.

NegroNews

Commentaires

commentaires