[POLITIQUE] RAMA YADA : CANDIDATE EN 2017?

« Le silence est complice. Je ne veux être le complice d’aucune dictature à travers le monde. » est sûrement la phrase de Rama Yade qui la qualifie le mieux. Décriée par tous certes, mais jamais bâillonnée : il y a quelques temps, l’ancienne ministre annonçait publiquement sa volonté de vouloir se présenter à la présidentielle de 2017.

Ramatoulaye Rade est née en 1976 à Dakar dans une famille aisée et proche du gouvernement. Elle s’installera en France avec sa mère au divorce de ses parents, vivant dans une cité francilienne. Elle sera diplômée de Sciences Po en 2000 et débutera sa carrière par un post d’administratrice au Sénat en 2002. En 2005, elle adhère à l’UMP et ne se cachera jamais d’avoir une certaine admiration pour Nicolas Sarkozy qu’elle ne cessera de défendre et dont elle est très proche. Cependant, elle s’éloignera de lui suite au discours de Dakar en 2010, ne partageant absolument ses positions. Ingérable du fait de ses déclarations chocs, par exemple sur Kadhafi, et son entêtement, elle partira de l’UMP en 2011 pour suivre Jean-Louis Borloo. Elle échouera aux législatives de 2012 dès le premier tour, mais aussi en 2014 à la présidence du Parti Radical. En 2015, elle ne sera pas investie par l’UDI pour les régionales. Les apparitions de Rama Yade dans le paysage politique sont relatifs à des avis donnés sur la société comme son avis favorable sur le mariage homosexuel et celui défavorable sur la dépénalisation de l’homosexualité.

Cependant, il y a quelques temps, l’ancienne secrétaire d’état a annoncé il y a quelques temps sa candidature aux élections de 2017 avec son parti « La France Qui Ose », annonçant sa candidature le 21 avril dernier sur TF1. Le projet politique de la France Qui Ose se décline en trois priorités : rendre le pouvoir aux français, un renouvellement du contrat social entre état et société civile, mais aussi la reconstruction de la nation. En clair ? Une meilleure écoute du peuple et des syndicats notamment en ce qui concerne la justice et l’Europe, une meilleure maîtrise des évolutions technologques, une place plus importante pour l’écologie, la création d’emplois, une révolution judiciaire, une place plus importante pour la culture française sur le plan international et un combat pour l’égalité. Actuellement vous pouvez voter les propositions qui formeront le futur programme du parti sur le site internet de La France Qui Ose.

Pourtant, celle qui a été élue en 2009 personnalité préférée des Français a été et est toujours décriée par le public. Tout d’abord, par la communauté noire, notamment parce qu’en tant que sénégalaise certains la trouvent « trop intégrée » mais aussi du fait de sa proximité avec Nicolas Sarkozy qui, rappelons-le, voulait mener une politique de « karcherisation des quartiers ». De plus, Rama Yada a aussi été critiquée par la communauté blanche pour n’avoir que le rôle de « touche de couleur » dans le gouvernement. Son franc-parler a aussi été beaucoup critiqué, celle qui ne garde jamais sa langue dans sa poche a su froisser le protocole plus d’une fois par ses piques et son insoumission.

NegroNews

Commentaires

commentaires