[ACTUALITE] LA COLÈRE GRONDE CHEZ LES NOIRS AMERICAINS

Hier, nous vous exhortions à réagir, mais sans pour autant prendre les armes, à réagir pacifiquement et sans haine. Aujourd’hui, nous apprenons pourtant que lors d’une manifestation au Texas, deux snipers ont tué cinq policiers et blessés plusieurs autres.

Rappelons que cette semaine, Alton Sterling a été abattu à bout portant alors qu’on le maintenait par terre et Philando Castile a été abattu dans sa voiture par quatre balles, sous les yeux de sa conjointe. De ce fait, jeudi 7 juillet 2016, le pays a été le théâtre de nombreuses manifestations, organisées notamment par le mouvement Black Lives Matter. Ces manifestations avaient un but pacifiste, bien qu’étant des contestations, cependant certains manifestants ont pu venir avec leurs armes. Des témoins rapportent que certains manifestants se promenaient en brandissant leurs fusils d’assaut. À Dallas, Deux snipers ont alors été repérés par la police avant qu’ils commencent à ouvrir le feu. Les rapports font actuellement état d’au moins cinq morts et environ huit blessés. L’un des deux snipers se serait rendu à police tandis que l’autre aurait arrêté après avoir échangé plusieurs tirs avec des agents de la SWAT, la force d’intervention de la police. Ce dernier aurait d’ailleurs dit à la police avoir posé « des bombes partout » dans le centre-ville de Dallas.

Selon les rapports de police, c’est « un acte concerté », acte qui cependant n’étonne pas vraiment la communauté : certains ayant estimé que les afro-américains étaient trop dociles et devaient se révolter. Bien que nous ne cautionnons pas cet acte de violence, force est de constater qu’il est l’expression d’un ras-le-bol général quant aux bavures policières dont sont victimes les noirs américains, ces victimes représentant 40% des bavures policières alors que la communauté noire américaine ne représente que 12,85% de la population américaine. Cependant, il paraît important de montrer que même si cet acte montre le ras-le-bol général, il n’est pas représentatif de tout le mouvement Black Lives Matter et que ce mouvement est pacifiste. Rappelons que beaucoup de personnalités comme Barack Obama, Beyoncé, Drake, Jessie Williams,… se sont exprimés pacifiquement et que c’est la première fois que la manifestation de ce mouvement déborde.

Le président Obama, en déplacement à Varsovie pour une conférence de l’OTAN, s’est exprimé au sujet de la crise qui secoue actuellement le pays. Il a d’abord adressé ses condoléances aux familles des défunts avant de rappeler que le problème était un problème relatif à la justice américaine et non seulement un problème de racisme envers une communauté. Selon lui, il faut traiter les victimes comme des citoyens américains victimes de leur police plutôt qu’une minorité victime d’une majorité. Cependant, nous pourrions objecter que le problème vient aussi sûrement de la formation des officier, d’un évident problème de racisme entre ethnies mais aussi un problème relatif au 5ème amendement qui fait qu’un policier américain est beaucoup moins formé et sensibilisé qu’un policier d’un pays où les armes sont proscrites pour les citoyens. Il serait peut-être temps pour les États-Unis de réformer leur « monopole de la violence légitime ». Notamment lorsqu’un député texan appelle à la guerre civile et menace le président en réaction à la mort des policiers.

Vous pouvez trouver les vidéos des assassinats d’Alton Sterling ici et de Philando Castile ici.

NegroNews

Commentaires

commentaires