[ACTUALITÉ] LA CIA IMPLIQUÉE DANS L’ARRESTATION DE NELSON MANDELA EN 1962

Après plus de 50 ans, les soupçons sur le rôle de la CIA dans l’arrestation de Nelson Mandela le 5 août 1962, se confirment. Une interview posthume de Don Rickard, l’homme qui était agent de la CIA à Durban en 1962, rendue public par le « Sunday Times », révèle que celui-ci reconnaît avoir lui-même donné aux autorités le tuyau qui a permis l’arrestation de Mandela, qui se faisait alors passer pour le chauffeur éthiopien d’un blanc, sous le nom de « David Motsamayi ».

« J’ai découvert quand il venait à Durban et comment il venait… C’est à partir de là que j’ai été impliqué et que Mandela a été attrapé », a confié Rickard au metteur en scène John Irvin, dans le cadre de la préparation d’un film, « Mandela’s gun » qui revient sur la vie du militant, lorsqu’il était encore un guérillero armé.

L’ancien agent de la CIA à Durban était déjà suspecté par les biographes de Mandela d’avoir joué un rôle. Lui qui se faisait passer pour un agent consulaire, s’était en effet vanté, lors d’une réception bien arrosée entre diplomates, à la fin de sa mission en Afrique du Sud en 1978, d’avoir fait tomber Mandela. Par ailleurs, en 1990, juste après la libération du héros sud-africain, l’agence Cox News avait rapporté une confession faite par un responsable anonyme, qui travaillait en 1962 avec le chef de station de la CIA à Pretoria, Paul Eckel. Selon cette source, Eckel avait déboulé dans son bureau quelques heures après l’arrestation de Mandela, pour claironner une victoire : « Nous avons livré Mandela à la branche sécurité sud-africaine. Nous leur avons donné tous les détails : comment il serait habillé, l’heure de la journée, où il serait exactement. Ils l’ont ramassé. C’est un de nos plus beaux coups. »

La confession de Rickard ne manquera pas de relancer la polémique sur le maintien de ce secret d’État, la CIA refusant jusque-là de rendre publiques ses archives portant sur cette sombre période.

Ryan Shapiro, chercheur au Massachusetts Institute of Technology et célèbre militant pour la liberté de l’information, se bat depuis trois ans pour que les archives concernant Mandela soit ouvertes. Il a multiplié les demandes auprès des différentes agences de contre- espionnage, avec des succès limités jusque-là.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Etiquetté avec