[ACTUALITÉ] LE KENYA VEUT FERMER SES CAMPS DE RÉFUGIÉS

Le gouvernement kenyan a rendu publique sa décision de fermer tous les camps de réfugiés du pays, en particulier, le complexe géant Dadaab hébergeant près de 300.000 personnes.

En effet, le secrétaire principal du ministère kenyan de l’Intérieur, Karanja Kibicho, a déclaré vendredi dernier qu’il est temps de s’arrêter d’accueillir les réfugiés » en raison de « la charge lourde économique, sécuritaire et environnementale ».

À ce titre, le gouvernement a annoncé la fermeture « dès que possible » des deux principaux camps de réfugiés de Dadaab, dans le comté de Garissa, proche de la frontière somalienne et de Kakuma dans le nord-ouest du pays. Selon le gouvernement kenyan, des éléments du groupe islamiste somalien Al-Shabaab seraient présents dans certains camps de réfugiés.

Afin de suivre les besoins de centaines de milliers de personnes qui seront touchées par la fermeture des camps, le Kenya a appelé la communauté internationale à s’engager dans une responsabilité collective afin de suivre

NegroNews

Commentaires

commentaires