[INSPIRATION] NIOKOBOK, LA START-UP QUI FAIT LE BONHEUR DE LA DIASPORA SÉNÉGALAISE

 

Le site de vente en ligne et de livraison au Sénégal y prépare son premier « NiokoTour », un tour de la diaspora sénégalaise que l’entreprise débutera le 16 avril dans le 18e arrondissement de Paris, à Château Rouge, à deux pas du « marché Dejean », dédié aux produits africains.

La start-up s’adressant à la diaspora Sénégalaise part à la rencontre de ses clients et célèbre le Sénégal en France, à bord du légendaire véhicule de transport des sénégalais. Deux membres de la start-up, Guillaume Pecheur et Mouhamadou Fall parcourront la France en car rapide à la rencontre des clients Niokobok et des 200 000 sénégalais qui résident dans l’Hexagone.

Le car rapide, véhicule de marque Saviem, coloré et tropicalisé par des artistes est un symbole de la ville de Dakar et à ce titre vedette de la réouverture du musée de l’homme à Paris en 2015.

Niokobok, « on est ensemble » en wolof, permet depuis juillet 2012 aux membres de la diaspora sénégalaise de commander sur internet des produits et services livrés à leur famille au Sénégal. Le service permet une meilleure gestion des flux de transfert d’argent de la diaspora, mais aussi l’envoi de cadeaux et notamment de produits de première nécessité.

Au moins 650 000 Sénégalais vivent aujourd’hui à l’extérieur du pays qui compte 14 millions d’habitants et y envoient 1.6 milliards d’euros par an, quand le budget de l’État est de 3,3 milliards d’euros.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Etiquetté avec