4 JANVIER 1959 : ÉMEUTES A LÉOPOLDVILLE (KINSHASA) AU CONGO BELGE

Le 4 janvier 1959 débute une série d’émeutes et de troubles sociaux dans la capitale du Congo Belge (République Démocratique du Congo), Léopoldville.

Des émeutes éclatent après que les autorités coloniales ont interdit aux membres du très influent ABAKO (Alliance des Bakongos*) de l’époque, de manifester.

Les autorités belges réprimeront sans ménagement les congolais dont au moins 49 personnes ont perdu la vie ainsi que plus de 300 arrestations.

Parmi les arrêtés, figure le futur président du Congo indépendant, Joseph Kasa-Vubu.

Ces événements seront un moment déterminant qui donnera lieu l’année suivante à l’indépendance du Congo Belge, le 30 juin 1960.

Le 4 janvier est un jour férié en République Démocratique du Congo.

Voici ci dessous Joseph Kasa-Vubu (au centre de la photo) après sa libération :

* Les Bakongos sont une ethnie majoritairement située dans la partie ouest de la République Démocratique du Congo (dans la province du Bas Congo et Bandundu), figurant historiquement comme les premiers à avoir osé demander l’indépendance du Congo Belge.

NegroNews

 

 

Commentaires

commentaires