SARAH FORBES BONETTA, PRINCESSE AFRICAINE DEVENUE FILLEULE DE LA REINE VICTORIA

Sarah Forbes Bonetta, née en 1843 est une princesse du clan Egbado, elle est connue pour avoir été la filleule de la reine Victoria de Grande-Bretagne.

Elle va devenir orpheline en 1848, à l’âge de cinq ans lorsque ses parents vont être tués puis elle sera ensuite enlevée par les esclavagistes et remise au roi Ghezo du Dahomey. Elle reste captive à la cour du roi du Dahoméen où elle était chargée d’arroser les tombes.

En 1849, sur demande du lieutenant Frederick Edwyn Forbes, un officier de la marine britannique, le roi Ghezo accepte d’offrir Sarah en cadeau à la reine d’Angleterre.
Le lieutenant Frederick Forbes a intercédé en faveur de l’enfant pour la sauver d’une mort certaine, en effet cette dernière était sur le point d’être sacrifiée. Il exigea donc du roi Gezo de Dahomey qu’il offre Sarah en cadeau pour la reine Victoria.

Le capitaine lui donne alors le nom de Sarah Forbes Bonetta, et l’emmène en Angleterre, où elle a été présentée à la reine Victoria qui l’a recueillie et avait insisté pour la rencontrer dès qu’elle fut informée de l’histoire de la petite Sarah et tenait à assurer son avenir.

Afficher l'image d'origine

L’arrivée de la petite princesse avait été largement couverte par les journaux de l’époque. Un rapport, sous le titre Présentation d’une princesse Dahoméenne à la reine, décrit sa visite au château de Windsor le 9 Novembre 1850. Quelques extraits en disent : « Cet enfant intéressant, considéré comme de haut rang, avait été capturé par le roi d’un souverain voisin avec qui il était en guerre et après avoir été détenu en tant que prisonnier près, n’ayant pas été éliminés (comme c’est la coutume de Sa Majesté dahoméenne de captifs de rang inférieur) aux marchands d’esclaves portugais et brésiliens. Elle avait été étroitement confinée pendant près de deux ans, quand elle a été présentée (comme une marque du plus grand respect et comme une faveur spéciale) au capitaine Forbes par le Roi. »

La Reine a été très vite était impressionnée par les manières royales naturelles de la jeune fille, par son intelligence exceptionnelle et par son talent pour les études universitaires, la littérature, l’art et la musique. La cour royale également était en admiration devant Sarah et elle a continué à surprendre ses tuteurs avec ses capacités à exceller dans toutes les matières.

Afficher l'image d'origineDD

Sarah a vécu dans la classe moyenne britannique, elle a été éduquée comme étant la filleule de la reine Victoria. Elle est allée à la Church Missionary Society pour son éducation et elle a également fréquenté l’établissement pour femmes à Freetown en Sierra Leone. Quand, elle avait 12 ans, la reine Victoria a ordonné à Sarah de retourner en Angleterre, où elle a été placée sous la responsabilité de M. et Mme Schon à Chatham.

Alors qu’elle est âgée de 17 ans, on lui propose d’épouser un homme d’affaires Yoruba, James Pinson Labulo Davies, elle refuse et explique qu’elle n’a aucun sentiment pour lui. La reine Victoria l’envoie alors vivre Mlle Hannah Welsh (77ans) et sa sœur Mary Welsh (66 ans) au 17, Clifton Hill à Brighton. Sombrant dans la solitude et la tristesse, elle accepte finalement d’épouser James Davies.

Afficher l'image d'origine

Peu de temps après son mariage, Sarah a donné naissance à une fille et elle a obtenu la permission de la Reine appeler sa fille Victoria. La reine est aussi devenue sa marraine. Sarah a rendu visite à la Reine en 1867 avec sa fille et elle est ensuite retournée à Lagos où elle a eu deux autres enfants.

À 37 ans, elle attrape la tuberculose et meurt à Madeira, le 4 août 1880.

NegroNews

Commentaires

commentaires