MICHAEL JACKSON – SMOOTH CRIMINAL : LE FAMEUX « LEAN »

Nombreux sont les danseurs à travers le monde qui ont essayé de reproduire à l’identique les chorégraphies et spécialement le « lean  » de « Smooth Criminal » de Michael Jackson.

Comment Michael Jackson a-t-il réussi à faire de ce dernier, une véritable référence ? En 1987, celui-ci a dévoilé au public son clip Smooth Criminal. En visionnant ces images, on se souvient tous de ce pas pas lorsque l’artiste s’est penchée vers l’avant et a repris sa posture initiale en restant droit comme un i qu’on appelle donc le « lean ».

Comment a-t-il fait pour réaliser ce mouvement ?

Il y avait bien sûr des fils qui ont été utilisés pour que Michael Jackson puisse exécuter ce pas mais aussi ses chaussures qui lui ont permis de réaliser cette posture.

L’artiste s’est entouré de deux inventeurs à l’époque pour concevoir la paire de chaussures qu’il avait aux pieds pour ce mouvement. Un brevet a même été déposé en 1993 et a expiré en 2009 puisqu’une paire de ces chaussures a été vendue 600.000 dollars aux enchères (soit plus de 555.000 euros).

C’est le talon fendu qui permettait à l’artiste de rester dans le sol ajouté à cela que ses chaussures étaient montantes, l’astuce trouvée a été pour le moins ingénieuse… Cependant, ce système n’était pas sans risque puisqu’on apprend par le magazine Complex que lors d’un spectacle à Moscou en 1996, celui-ci a failli et le défunt roi de la pop a failli être grièvement blessé. On vous dévoile ci-dessous quelques croquis de la fabrication de ces souliers devenus mythiques avec des images du brevet original.

ipwv73oa8flgakiupmu2 (1)

NegroNews

Commentaires

commentaires