TÉMOIGNAGE : POURQUOI J’AIME LES FEMMES NOIRES (J’EN AI D’AILLEURS ÉPOUSÉ UNE)

Je suis de la génération hip-hop. Adolescent, une de mes chansons préférées était « Around The Way Girl » de LL Cool J. Même si ses paroles n’ont jamais fait mention de la race, il me paraissait clair qu’elles décrivaient une femme noire. J’étais un jeune sans-abri vivant à New York à l’époque et je me souviens avoir espéré faire un jour quelque chose de semblable. J’ai trouvé géniale la façon dont LL Cool J rendait hommage avec amour à ses sœurs, aux amies et aux femmes de sa communauté. D’ailleurs, je suis entrain d’écouter cette musique pendant que j’écris cet article.

Mon amour des femmes noires est en partie dû à l’impact qu’elles ont eu dans ma vie mais plus généralement, pour ce qu’elles font au sein de nos familles et dans le monde entier. Ce qui importe le plus c’est de savoir qui est là pour vous quand vous en avez le plus besoin. Je peux affirmer avec assurance que durant les pires difficultés que j’ai pu traverser, ma mère adoptive, mes sœurs, mon épouse et mes amies ont toujours étaient là pour moi. Je ne peux pas en dire autant des hommes de mon entourage. Lorsque je me remémore mon enfance, cela ne fait aucun doute : je pouvais compter sur elles. J’ai vécu quelques temps dans un orphelinat dans lequel 90 pour cent des bénévoles et des employés de l’établissement étaient des femmes noires. J’ai même été adopté par une femme noire et quand j’étais à la rue, c’était une femme noire qui m’a recueilli. Aujourd’hui, sur le plan professionnel, ce sont Oprah Winfrey, Mona Scott et Queen Latifah qui jusqu’ici m’ont offert les plus grandes opportunités pour ce qui est de ma carrière.

J’aime lire, surtout des livres sur l’Histoire du Peuple Noir. J’ai constaté que, de la période de l’esclavage jusqu’à celle des droits civils, la femme noire a toujours été la force qui maintient l’unité familiale. J’ai trop d’amour, de respect et de gratitude pour elle. Je sens sa douleur, je connais son combat, son oppression et ses défis. Ça me rend fou de voir les hommes leur manquer de respect, les blesser ou abuser d’elles. Je suis révolté quand les femmes d’autres cultures tentent artificiellement de ressembler à la femme noire de manière artificielle mais refuse de reconnaître sa beauté comme étant une norme. Ça me fait ch*** quand l’Amérique arriérée ne lui est pas reconnaissante pour ce que la femme noire a pu lui donner et ce qu’elle lui a sacrifiée. Je ressens sa frustration lorsque les médias mainstream méprisent ses caractéristiques naturelles. Je ne peux imaginer les effets néfastes que cela a pu avoir sur le mental et l’esprit d’une femme noire au fil des ans.

C’est pourquoi je suis tellement ému par ce que je vois aujourd’hui : tous les soirs, je suis devant ma télé et je regarde des émissions en prime time dont l’animatrice vedette est une femme noire. Mon calendrier des médias sociaux regorge d’histoires interminables sur Oprah, Beyoncé, Michelle Obama et d’autres femmes noires phénoménales qui transcendent leurs limites. Je ne peux pas vous dire combien d’invitations Facebook je reçois de partout dans le monde pour des événements d’autonomisation des femmes noires et des cheveux naturels. J’assiste à beaucoup d’entre eux, non seulement pour manifester mon amour mais aussi pour m’inspirer.

Compte tenu de tout ce qui transparait à travers l’histoire, c’est extrêmement motivant de voir la façon dont la femme noire, sa féminité et sa puissance et sa beauté sont désormais célébrées. C’est galvanisant et excitant à regarder. Le constat de cette évolution me pousse à me battre davantage et faire ce que je peux afin que les hommes de ma communauté améliorent leur comportement.

Quand j’étais célibataire, cela ne me dérangeait pas de côtoyer des femmes de différentes origines et de divers milieux sociaux mais, je savais que quand le moment de me marier serait venu, j’épouserai cette « Around The Way Girl. » Quelqu’un qui incarnerait ce que je voulais que mes enfants admirent, quelqu’un qui leur ressemblerait. Heureusement pour moi, la femme que j’allais épouser quelques années plus tard était aussi intelligente, sophistiquée, belle, forte, loyale, douce, sexy, inventive et éduquée que dans mes rêves.

Cependant, il était également important pour moi d’épouser une femme noire parce que je voulais que cela est un impact sur ma vie et notre héritage en tant qu’afros. Je voulais briser le cycle des familles brisées qui sévit au sein de ma communauté mais aussi contribuer à « l’Amour Noir/Black Love », un amour vivant, puissant, résonnant dans le monde d’aujourd’hui.

rolle

Chris Kazi Rolle

Chris Kazi Rolle

Traduit par NegroNews

Chris Rolle , aussi connu sous le nom de « Kazi », forme abrégée de « Kharma Kazi » , est le fondateur et co-PDG de One + One Records. C’est aussi un artiste hip-hop et un conférencier « motivateur » concernant les problèmes des hommes dans la communauté afro-américaine.

Video « Around The Way Girl  » de LL Cool ci-dessous :

Commentaires

commentaires