1ER AVRIL 1984 : MARVIN GAYE, LE PRINCE DE LA SOUL EST ASSASSINÉ PAR SON PÈRE

La vie de Marvin Gaye est une succession de souffrance, d’amitié, d’amour, mais surtout de musique. L’amour que dégage ses chansons a contribué à bâtir sa réputation.

Marvin Pentz Gay Jr. est né le 2 avril 1939 à Washington, DC. Fils de pasteur, il fréquente régulièrement l’église, où il s’exerce à la musique en chantant et en pratiquant le piano et la batterie. Ainsi la musique est devenue une échappatoire à la vie cauchemardesque qui régne alors dans son foyer (son père le battait régulièrement). Au cours de son adolescence, il intègre plusieurs groupes comme The Rainbows, The Moonglows ou The Marquees. Il fera ainsi la rencontre d’Harvey Fuqua, un producteur qui aura une forte influence sur lui. Mais il obtient sa notoriété seulement après avoir signé avec le label Motown. La maison de disques est dirigée par Berry Gordon, son beau-frère.

Parmi les tubes du chanteur décédé prématurément, on compte « Sexual healing »,  « What’s going on », « Mercy Mercy me » ou encore « Let’s get it on »

Durant sa carrière Marvin Gaye a enchaîné une série d’albums de duo avec différentes partenaires telles que Mary Wells, Kim Weston et surtout Tammi Terrell avec qui il va enregistrer plusieurs albums. Motown est consciente du potentiel sentimental de son poulain et la plupart de ces disques se révéleront de véritables succès commerciaux. Ils vont permettre à Marvin Gaye d’asseoir un statut de sex-symbol auprès du grand public. Mais le bonheur n’est pas fait pour Marvin Gaye qui dès 1967 tente de mettre fin à ses jours, accablé par des problèmes récurrents avec sa femme et surtout très affecté par les premiers signes de la maladie qui emportera Tammi Terrell trois ans plus tard. Cette dépression marque un véritable tournant dans sa carrière

« What’s Going On » est la première chanson composée par Marvin Gaye après sa longue dépression. À la mort de Tammi Terrell en 1970, l’artiste soul ne veut plus chanter. L’auteur du titre, Renaldo Benson, le convainc de composer et d’interpréter What’s Going On. Marvin Gaye l’enregistre en juin 1970 à contre-coeur. 

C’est l’album qui l’aide à se débarrasser de l’image de sex symbol. Il s’attaque à des thèmes sensibles tels que la lutte pour les droits civiques, la guerre du Vietnam ou encore l’écologie.

Déjà profondément affecté par l’abus d’alcool et la dépendance aux drogues, Marvin Gaye refuse de monter sur  scène. Il part en Belgique et signe en 1982  l’album « Midnight love ». « Sexual healing », un extrait de ce disque, reste plus de deux ans en tête des Charts Black de Billboard. Le tube lui apporte deux Grammy Awards qui le poussent à repartir en tournée.

Rentré aux Etats-Unis, il essaye de résoudre ses troubles émotionnels au sein de sa famille. Mais le 1er avril 1984, une violente dispute éclate entre Marvin Gaye et son père. À la suite de cette violente dispute, son père le tue de deux coups de revolver. Il aurait eu 45 ans le lendemain.

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire