[INSPIRATION] «WORDBOOK » ET L’INVENTION CONTINUE EN AFRIQUE

Un jeune Ougandais de 22 ans s’est lancé dans la création des applications de téléphonie mobile et vient ainsi renforcer davantage l’idée selon laquelle le continent africain regorge de talents dans le domaine de la technologie.
L’Afrique ne finit pas d’accoucher des inventeurs. Abdu Sekala est ce jeune Ougandais qui a inventé plusieurs applications tel le « Wordbook » (un dictionnaire), le « tutu translate » (un traducteur), le « world sport » destiné aux fans de foot.
Ces inventions sous-tendent si besoin en est encore, que nul n’est donc maître de la technologie dans le monde, et la liste des Africains qui s’illustrent dans le domaine des inventions ne fait que s’allonger chaque fois à travers le continent.
Ces applications qui vont au-delà de l’Afrique rencontre très souvent la sympathie des constructeurs qui reconnaissent leur intérêt, leur réalité, leur opportunité et leur valeur pour les affaires.
Le dictionnaire « Wordbook » disposerait d’une option ‘’mot du jour’’ qui inclut des définitions mais aussi des exemples et des synonymes. L’application a du reste été intégrée dans sa boutique d’achat d’applications en ligne, par Nokia.
Le jeune inventeur ougandais est ainsi devenu milliardaire grâce à ce partenariat avec Nokia, les recettes publicitaires générées. Ses revenus s’élèvent 907 millions de dollars.
Après l’obtention de son diplôme, Abdu Sekala dit ne pas avoir l’intention de chercher un emploi alors que le développement des applications lui procure au moins 100 dollars par jour, et que l’Afrique compte un grand potentiel et constitue un marché énorme à dompter.

 

Source :http://burkina24.com/2015/01/05/wordbook-et-linvention-continue-en-afrique/

Commentaires

commentaires

Etiquetté avec