[ÉVÈNEMENT] ACT 4FOR CONGO : UNE ASSOCIATION HUMANITAIRE AMBITIEUSE POUR LE CONGO

L’association Act 4for Congo qui oeuvre pour venir en aide au peuple congolais a présenté ses projets et ses actions lors d’un cocktail dînatoire, vendredi 28 novembre à Paris.

Act 4For Congo est une association qui œuvre pour développement du Congo. Depuis six mois, les membres de l’association travaillent, entre la France et le Congo, pour apporter de l’aide dans un pays où la population est très touchée par la pauvreté et les conflits à répétition.
Cette soirée du 28 novembre avait pour objectif de présenter officiellement l’association, les différentes actions qui ont déjà été réalisées comme l’opération « Carton pour la santé » qui consistait à récolter des médicaments pour une clinique située à 80 km de Kinshasa ou l’opération « Un cartable pour tous » qui apportent des fournitures et du matériel dans les écoles du pays. C’était aussi l’occasion de présenter LE grand projet de 2015, la construction d’une école et d’un hôpital.
L’association est composée de quatre départements d’actions : Santé, Éducation, Infrastructure et Aide à la personne et d’un département de développement qui œuvre pour l’émancipation de la population grâce à la formation, la créativité, l’innovation, l’entrepreneuriat et l’agriculture.

 

Durant cette soirée, le président Patrick BAKILI s’est confié, à NegroNews, sur l’association, sa création et ses ambitions pour le Congo.

act4

NN : Comment est née l’association Act 4for Congo ?

Patrick Bakili : Suite à plusieurs voyages au Congo, j’ai été sensibilisé par la souffrance de mes frères. Certains vivent avec moins d’un dollar par jour, c’est inacceptable ! Au-delà de ça, c’est vraiment la situation dans l’est du Congo, les conflits, la pauvreté, etc… qui m’a donné envie d’agir.
Étant un jeune congolais, né au Congo et ayant grandi en France, j’ai ressenti le besoin, je dirais même le devoir d’apporter un soutien à mon peuple. C’est un projet que j’ai depuis quatre ans mais malheureusement la vie de famille, le travail et toutes les contraintes du quotidien m’ont empêché de m’investir plus tôt dans ce projet. Maintenant que le projet est lancé, je sais qu’on a un outil pour aider, on compte s’en servir et s’invertir entièrement.

NN : Combien de personnes travaillent avec vous pour faire avancer ce projet ?

La direction est composée de huit personnes dont un coordinateur général au Congo. Il y a aussi des bénévoles qui sont essentiellement des amis, des proches, des collègues de toutes origines car le but est d’avoir une association cosmopolite.

 

 

 

act6

Patrick Bakili accompagné de Tania Mbo, la chargée de communication et Grace Yoka, la coordinatrice générale

 

NN : « Si vous donnez un poisson à un homme, il mangera un jour. Si vous l’apprenez à pêcher, il mangera toujours ». Cette phrase semble être la devise du département Développement, pouvez-vous nous l’expliquer ? :

C’est une phrase assez connue et elle reflète parfaitement notre département Développement dont l’objectif est d’apporter un soutien à la population et l’aider à s’émanciper. L’idée c’est de former des gens et leur donner la capacité de produire, d’être indépendant et de pouvoir gagner leurs vies dignement comme tout homme en rêve !

NN : A très long terme, avez-vous songez-vous à étendre l’association dans d’autres pays d’Afrique ?

Il est vrai que pour l’instant nous nous concentrons sur Act 4for Congo parce qu’il y a énormément d’enjeux et c’est un pays touché par la guerre. Il y a beaucoup de choses qui se passent dans cet état et qui ne se passe nulle part ailleurs. C’est mon pays d’origine donc forcément je m’y intéresse et je suis sensible à ce qui s’y passe. Mais notre ambition est de mobiliser tous les africains à agir pour l’Afrique.
Mon souhait serait qu’il existe dans chaque pays d’Afrique une association pour venir en aide aux populations et pourquoi pas une grande association Act 4for Africa ! Mais ce serait sur le très long terme alors.

NN : En six mois, vous avez déjà réalisé des actions concrètes au Congo, vous avez encore de nombreux projets à venir. N’avez-vous pas peur d’être dépassé par tant d’ambitions ?

Non, absolument pas ! Nos 4 départements d’actions ont pour objectif d’aider au quotidien. Le pôle développement sera toujours utile dans dix ans car le Congo aura toujours besoin d’aide pour s’émanciper. Il s’agit d’un projet de vie, on ne peut pas le réduire à une seule action. Donc cela ne m’effraie pas de voir les choses en grand. On ne peut pas apporter de l’aide uniquement dans un seul secteur. Il y a plusieurs département pour pouvoir toucher à tout ce qui est important au quotidien, c’est à dire la santé, l’éducation, la formation ou encore l’aide à la personne. Il y a beaucoup trop d’enjeux au Congo pour se limiter à un seul domaine d’actions. Nous sommes très ambitieux et nous n’envisageons pas les choses autrement. Mais, bien sûr nous allons avancer à notre rythme.

Pour plus d’informations : www.act4forcongo.org

act3  act2act1act7

Crédit photo : Rodrigue Gnaly

NegroNews

Commentaires

commentaires

Etiquetté avec