[POLITIQUE] LE NIGERIA SE TOURNE MILITAIREMENT VERS LA RUSSIE ET LA CHINE

Le Nigeria a décidé de se tourner vers la Chine et la Russie pour se fournir en armements dans le but d’en finir avec Boko Haram.

Le gouvernement nigérian, partenaire habituel des États Unis et du Royaume unis, avait pour habitude d’être fourni militairement par ces deux pays.

Face à la lenteur de la collaboration américaine et britannique, qui ne souhaitent toujours pas fournir des équipements sophistiqués au Nigeria et face à l’urgence de la situation dans l’état du Borno, où jours après jours des villages tombent entre les mains des islamistes, le Nigeria aurait décidé de se tourner désormais vers la chine et la Russie pour ce qui concerne les questions militaires.
Le pays juge urgent de freiner l’avancée du groupe terroriste au nord-est du pays.

Une source supérieure de sécurité nigériane déclarait « Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ne semblent pas disposés à fournir des armes à nos forces armées. Ce qui est est surprenant parce que ce sont deux pays amis du Nigeria qui est sous la menace des terroristes. Alors, nous n’avons pas d’autre choix que de chercher ailleurs pour nos besoins urgent en attendant que cette question soit résolue au niveau diplomatique par notre gouvernement »

C’est dans ce contexte assez délicat qu’un contrat sur l’achat immédiat de 12 hélicoptères sophistiqués a été signé entre le Nigeria et la Russie.

L’information a été rapportée par le média russe ria.ru
« La Russie livrera six hélicoptères Mi-17 et six hélicoptères Mi-35 au Nigéria, a annoncé vendredi à Pretoria Sergueï Goreslavski, directeur général adjoint de l’Agence russe d’exportation d’armements »
« En août dernier, nous avons signé un contrat important avec le Nigéria sur la livraison d’hélicoptères Mi-35 et Mi-17. Le contrat porte sur 12 appareils, six de chaque type », a indiqué M.Goreslavski lors du salon international de la défense Africa Aerospace and Defence 2014 qui se déroule en Afrique du Sud »

Des sources gouvernementales au Nigeria annonçaient également l’envoie de plusieurs soldats nigérians en Russie afin de se former et devenir des experts de la lutte contre le terrorisme.

Le comportement des États Unis et de la Grande Bretagne reste étrange. En effet, il y a quelques semaines, ces deux pays défilaient dans une majorité des médias quand il fallait parler de l’urgence Boko haram ainsi que des jeunes lycéennes enlevées mais, refuse aujourd’hui de fournir des équipement au Nigéria.

C’est à se demander si ces deux pays ne souhaitent pas l’embrasement de la situation et l’avancée de Boko Haram à des fins géopolitiques.

Ont ils envie de voir la situation pourrir et ainsi en profiter pour débarquer en héro une fois le situation empirée ?  Puis pourquoi pas par la suite installer leur base militaire conformément au projet américain Africom ?

Cette question mérite d’être posée.

NegroNews

Commentaires

commentaires

xcp_optin_post:
full_width_postthemeloy_checkbox:
0
reviewtitlethemeloy_text:
criteria1themeloy_text:
criteria1themeloy_slider:
0
criteria2themeloy_text:
criteria2themeloy_slider:
0
criteria3themeloy_text:
criteria3themeloy_slider:
0
criteria4themeloy_text:
criteria4themeloy_slider:
0
criteria5themeloy_text:
criteria5themeloy_slider:
0
criteria6themeloy_text:
criteria6themeloy_slider:
0
criteria7themeloy_text:
criteria7themeloy_slider:
0
criteria8themeloy_text:
criteria8themeloy_slider:
0
criteria9themeloy_text:
criteria9themeloy_slider:
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Fermer

%d blogueurs aiment cette page :