QUE REPRÉSENTE POUR L’ESCLAVE AMÉRICAIN VOTRE 4 JUILLET ?

Aujourd’hui, c’est la fête d’indépendance des Etats-Unis.
NegroNews vous fait partager un extrait du fameux discours prononcé par le philosophe, politicien et écrivain afro-américain Frederick Douglass, le 4 juillet 1852 au sujet de la signification de cette fête d’indépendance pour les esclaves américains.

[EXTRAIT DU DISCOURS] :

Que représente pour l’esclave américain votre 4 juillet ?

« Je réponds : un jour qui lui révèle, plus que tous les autres jours de l’an, l’injustice et la cruauté auxquelles il est la victime constante. Pour lui, votre célébration est une farce ; votre liberté vantée, un permis impie ; votre grandeur nationale, grossissant la vanité ; vos sons de réjouissance sont vides et sans pitié ; votre dénonciation de tyrans, l’effronterie de cuivre ; vos cris de liberté et d’égalité, la moquerie creuse ; vos prières et vos hymnes, vos sermons et actions de grâces, avec toutes vos parades et vos solennités religieuses, sont, à lui, à la simple grandiloquence, la fraude, la tromperie, l’impiété, et hypocrisie un voile mince pour envelopper des crimes lesquels feraient honte à une nation de sauvages.

Il n’y a pas une nation de sauvages. Il n’y a pas une nation sur la terre coupable de pratiques plus choquantes et sanglantes que celle des gens des Etats-Unis à cette heure même.
Aller où vous pouvez, chercher où vous voudrez, errez par toutes les monarchies et les despotismes d’autrefois, voyager à travers l’Amérique du Sud, rechercher chaque abus, et quand vous aurez trouvé le dernier, comparez vos faits avec les pratiques de tous les jours de cette nation, et vous direz avec moi qu’à cause, de sa révoltante barbarie et de son hypocrisie effrontée, l’Amérique règne sans un rival. »

Pour lire le discours en entier, aller sur luciendissake.blogspot .fr /2010/07/que-represente-pour-lesclave-le-4.html

Commentaires

commentaires

post_to_facebook_timeline:
0
voted_IP:
a:1:{s:12:"109.62.21.89";i:1404498168;}
votes_count:
1
user_review:
100

Laisser un commentaire