[ACTUALITÉ] GUINÉE (CONAKRY) : LE TÉLÉPHONE VA PASSER DE HUIT À NEUF CHIFFRES

Le plan national de numérotation (PNN) des téléphonies va passer très prochainement de huit à neuf chiffres en Guinée, a appris APA auprès de l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT).

Les raisons du changement de ce plan de numérotation s’expliquent par la demande croissante en ressources de numérotation de la part des cinq opérateurs de téléphonie de la place, la prolifération des Préfixe des numéros (PQ), soit 11 au total actuellement, les risques d’une concurrence déloyale, la prolifération de la fraude et les difficultés d’introduction de nouveaux services.

Les mêmes sources précisent que l’actuel plan de numérotation a atteint ses limites en capacité et n’est plus en phase avec le développement rapide des réseaux qui a entrainé une croissance marquée du nombre d’abonnés.

Par ailleurs, les avantages du passage du PNN de 8 à 9 chiffres sont, entre autres, l’augmentation de la capacité de la ressource et des redevances qui s’y rapportent.

Un PQ passera d’un million de numéros téléphoniques à 10 millions, a-t-on indiqué.

De même, il y aura l’introduction de nouveaux services à valeur ajoutée avec de nouveaux segments de marché, la meilleure lisibilité des PQ des opérateurs de téléphonie et une meilleure visibilité dans la lutte contre la fraude.

Chaque opérateur de téléphonie n’aura, par exemple, qu’un seul PQ ce qui évitera toute confusion au niveau des utilisateurs et des abonnés, a-t-on remarqué.

La Guinée compte actuellement cinq opérateurs de téléphonie mais ils ne sont pas opérationnels en raison de la faillite économique qui secoue le secteur depuis des mois.

Le passage de la numérotation est annoncé en mars prochain, selon un employé d’une des cinq sociétés de téléphonie mobile exerçant en Guinée.

Source : Agence Presse Africaine

Commentaires

commentaires

Etiquetté avec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *