LE GWO KA, MUSIQUE TRADITIONNELLE GUADELOUPÉENNE

Le Gwo ka est l’un des fondements même de la culture musicale guadeloupéenne qui désigne à la fois les danses, les chants et les musiques pratiqués avec le Ka (tambour traditionnel).
Cette forme musicale d’origine africaine est née en Guadeloupe au 17ème siècle avec l’esclavage.

Les recherches musicologiques permettent aujourd’hui de trouver les racines du Gwo Ka dans les percussions et dans les chants des pays d’Afrique de la côte ouest (Golfe de la Guinée, ancien royaume du Congo etc..)
A partir de cette musique et de cette danse, les esclaves ont créé un outil de communication nouveau (au même titre que le créole) qui est donc le Gwo Ka.
Bien étendu, les esclavagistes qui ne maîtrisaient pas les codes et les significations du Gwo Ka le voyaient d’un très mauvais œil.
On utilisait le Gwo Ka dans tous les actes de la vie quotidienne comme la naissance, la mort, la révolte, tâches journalières etc…

Le Gwo ka est composé de sept rythmes dont voici les significations :

– Le Kaladja : symbolise la lutte et la douleur
– Le Lewoz : un rythme guerrier qui exprime un désir de lutte
– Le toumblack : rythme de la joie, de l’amour et de la fertilité
– Le Graj : créé pour stimuler les travaux de production agricole
– Le Woulé : rythme lent
– Le Padjanbèl : est la danse de la coupe de la canne
– Le Menndé : le dernier rythme arrivé au pays avec la venue des Congos

Auparavant le Gwo Ka était méprisé mais aujourd’hui, il redevient normal de l’apprendre dès le plus jeune âge et de se retrouver dans les soirées « léwoz » pour danser, chanter et jouer du Gwo ka.

De nos jours, le Gwo Ka est souvent utilisé durant le carnaval et d’autres fêtes mais aussi lors de mouvements de contestation comme la grève générale en Guadeloupe au début de l’année 2009. Il existe aussi une nouvelle forme plus moderne de Gwo Ka qui s’est popularisé dans les îles sous le nom de « Gwo Ka moderne ».

Le 26 novembre 2014, le Gwo ka a été officiellement inscrit par l’Unesco au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Commentaires

commentaires

skyali_slider:
1516
skyali_spotlight:
1516

1 Commentaire

Laisser un commentaire