• Accueil
  • >
  • HUMOUR
  • >
  • 10 OUVRAGES INSPIRANTS ECRITS PAR DES FEMMES NOIRES

10 OUVRAGES INSPIRANTS ECRITS PAR DES FEMMES NOIRES

JE SAIS QUE L’OISEAU CHANTE EN CAGE

Maya Angelou aka Marguerite Johnson de son vrai nom, nous relate dans cet ouvrage, qui est son premier, son quotidien en tant que jeune Noire depuis son enfance jusque ces 17 ans où elle devient mère après avoir été violée par son beau père. Son témoignage poignant nous amène à travers les épreuves que la poétesse/ activiste à pu endurer comme la xénophobie mais également une réflexion sur un visible complexe d’infériorité qu’elle avait dans son jeune age mais qui va laisse place les années qui suivront à une femme digne et sûre d’elle qui va se battre contre le racisme.

 

NOUS SOMMES TOUS DES FÉMINISTES

« Partout dans le monde, la question du genre est cruciale. Alors j’aimerais aujourd’hui que nous nous mettions à rêver à un monde différent et à le préparer. Un monde plus équitable. Un monde où les hommes et les femmes seront plus heureux et plus honnêtes envers eux-mêmes. Et voici le point de départ : nous devons élever nos filles autrement. Nous devons élever nos fils autrement. »

 

Tels sont les mots Chimamanda Ngozi Adichie, l’auteure de ce roman qui apporte une réflexion nouvelle et lucide sur les droits de la Femme et du féminisme

 

LETTRE A ADAMA

Lettre a Adama est le récit poignant, d’Assa Traoré, soeur du défunt Adama Traoré assassiné par les gendarmes de Beaumont sur Oise le 19 Juillet 2016. Ce livre est tout simplement une lettre adressée à son frère mais également à tout ceux qui veulent connaître les dessous de cette affaire controversée. La lettre évoque le quotidien de la famille Traoré depuis le lendemain de l’affaire. Depuis les détails quant aux conditions d’arrestations d’Adama en passant par l’inhumation de ce dernier jusqu’au premières audiences.

« ASSATA, UNE AUTOBIOGRAPHIE »

En 2013, Assata Shakur, membre fondatrice de la Black Liberation Army et ancienne membre du Black Panthers Party est devenue malgré elle la première femme à intégrer la liste des dix terroristes les plus recherchés par le FBI.Cette autobiographie intime et politique écrite avec franchise raconte une à une les exprériences qui ont menés Assata à embrasser une vie d’activisme. Avec une conscience éclairée, elle dépeint les forces et les faiblesses, les réussites et les échecs des groupes révolutionnaires et leur rapport avec l’Etat. Une contribution majeure à l’histoire de la libération Noire, destinée à prendre place aux côtés des oeuvres de Frantz Fanon et des poèmes de Maya Angelou.

 

TROIS FEMMES PUISSANTES

Marie Ndiaye, prix Goncourt 2009, raconte dans son roman Trois récits de trois femmes qui disent non. Elles s’appellent Norah, Fanta, Khady Demba. Chacune se bat pour préserver sa dignité contre les humiliations que la vie lui inflige avec une obstination méthodique et incompréhensible.

UNE LUTTE SANS TREVES

Recueil d’articles et d’entretiens dans lesquels Angela Davis grande militante du mouvement noir américain revient sur la violence d’Etat et dresse un parallèle entre les luttes passées et présentes contre l’injustice et l’oppression.

 

L’OEIL LE PLUS BLEU

Dans un jeu de miroirs, on suit l’héroïne qui aimerait “avoir les yeux bleus” pour être jolie, et heureuse, car tout semble sourire à ceux et celles qui en ont. C’était à travers une histoire tragique que Toni Morrison explore dans son premier roman plusieurs facettes du racisme, du sexisme, du rapport à la mère et à la maternité, de la violence des hommes.

 

BLUES POUR ELISE

Blues pour Élise raconte l’histoire de quatre personnages aux parcours différents mais qui ont pour point commun d’être des femmes noires vivant en France. Akasha, Amaharo, Malaika et Shale sont Parisiennes, trentenaires, actives, aiment les sorties et les fringues. La particularité de ce roman est detraiter des problèmes de cœur de personnages qui se retrouvent dans la double particularité d’être femme et d’être noire

 

PEAU NOIRE,CHEVEUX CREPUS: L’HISTOIRE D’UNE ALIENATION

Juliette Smeralda étudie ici, comment la culture occidentale a amené la femme Noire a l’aliénation de ces cheveux crépus. Le livre se penche sur les questions des traitements liés à la modification de la nature du cheveu crépu (défrisage) et de la peau noire (crèmes éclaircissantes), avant de se pencher sur les mouvements identitaires qui ont remis en question ces pratiques (comme, récemment, le nappy).

 

TRIBULATION D’UNE NEGROPOLITAINE

Dans ce roman, le personnage de Louise Adelson tente de lever le voile qui recouvrait son passé et l’empêchait d’en savoir plus sur ses origines. Une femme métisse, née d’un père antillais et d’une mère vendéenne, dans une société qui stigmatise les personnes non-blanches.

Sans langue de bois, l’auteure revient sur l’esclavage et les années de néo-colonialisme qui lui ont succédé.

C’est en vidant la maison et le grenier familial qu’elle tombera sur des lettres et des vieux bibelots qui lui permettront de mieux connaître ses origines.

Même si aujourd’hui la colonisation est censée ne plus être d’actualité, Louise Adelson parle de « colonisation mentale » dont sont victimes de nombreux et nombreuses personnes Noires en France. Elle se rattache aux figures emblématiques de la culture afropéenne, et à travers des témoignages d’aujourd’hui et d’après-guerre, elle parvient à traiter des questions de mixité et de racisme tout en collant à l’actualité.

 

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook