• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • ‎[SOCIÉTÉ] SÉNÉGAL : MOBILISATION CONTRE UNE PUBLICITÉ POUR UN PRODUIT ÉCLAIRCISSANT

‎[SOCIÉTÉ] SÉNÉGAL : MOBILISATION CONTRE UNE PUBLICITÉ POUR UN PRODUIT ÉCLAIRCISSANT

Près de mille personnes avaient signé mercredi une pétition lancée le 8 septembre contre l’affichage publicitaire d’un produit éclaircissant au Sénégal, où des citoyens de divers secteurs demandent au gouvernement d’intervenir pour y mettre un terme.

– « Toute blanche » :
Le produit décrié, dont le nom est une expression en langue nationale wolof signifiant « Toute blanche », est présenté sur de nombreuses affiches à travers Dakar comme doté d’une « formule rapide » pouvant donner des « résultats en 15 jours ».C’est « dangereux pour la santé et dégradant pour l’image de la femme africaine! », a estimé Kiné Fatim Diop, membre de l’équipe de twittos à l’initiative de la pétition appelant le ministère sénégalais de la Santé à mettre fin à la campagne publicitaire controversée.

La protestation a « démarré spontanément » sur les réseaux sociaux et mobilise des citoyens de divers secteurs dont le rappeur Keyti et la styliste Dior Lô, célèbres au Sénégal, a indiqué à l’AFP Mme Diop, militante des droits des femmes.
Lancée le soir du 8 septembre, la pétition avait recueilli 965 signatures mercredi peu après 20H30 locales. « La lettre a été déposée aujourd’hui (mercredi) au siège du ministère de la Santé » et y sera redéposée chaque semaine « avec la liste des signataires à jour » pour maintenir la pression sur les autorités, a indiqué Mme Diop.

– Corticoïde :
Le produit éclaircissant décrié contient « un corticoïde de forte activité », a expliqué Dr Fatimata Ly, présidente de l’Association internationale d’information sur la dépigmentation artificielle (Aiida), dans une tribune sur la question.
Ce corticoïde est « un médicament utilisé couramment en dermatologie pour le traitement de nombreuses dermatoses aiguës ou chroniques et, comme tout médicament, ne devrait être dispensé que sur prescription médicale », a-t-elle dit.
D’après l’Aiida, au Sénégal, « la plupart des produits (éclaircissants) sont des médicaments détournés de leur usage, en l’occurrence les corticoïdes et l’hydroquinone » mais « divers autres produits sont également utilisés », dont « la vitamine C, des acides de fruits et du mercure ».

Source : rtl.fr

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook