• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • ‎[SOCIÉTÉ] OUGANDA : DURCISSEMENT DE LA LOI ANTI HOMOSEXUELS

‎[SOCIÉTÉ] OUGANDA : DURCISSEMENT DE LA LOI ANTI HOMOSEXUELS

Dans l’État ougandais, les homosexuels sont persécutés, victimes de violence et sont exclus de la société car l’homosexualité ou encore la bisexualité sont illégales et donc punies par la loi. La loi contre les gays et lesbiennes appliquée depuis longtemps sera plus sévère car le gouvernement prévoit d’y inclure l’établissement de la peine de mort pour les « homosexuels récidivistes ».

Ainsi, plus de 500 000 personnes selon la loi ougandaise sont considérées comme étant des criminels et encourent la peine de mort. Cette règle juridique ne choque en aucun cas la population puisque d’après des statistiques officielles, 96% des Ougandais estiment que l’homosexualité est un comportement pathologique qui mérite une dure sanction.

Le 20 juin 2012, le gouvernement annonçait l’interdiction de 38 ONG qui défendent les homosexuels. Le Ministre de la Déontologie Simon LOKODO estime que ces ONG encouragent l’homosexualité surtout auprès des enfants. Par ailleurs, toute personne qui aide ou cache un homosexuel dans son foyer est considéré comme étant hors-la-loi.

Image d’illustration : Simon LOKODO, Ministre de la Déontologie

 

[ad#ad-adsente-texte-1]

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video