‎[SOCIÉTÉ] NOIR QUI BLANCHIT MAIS BLANC QUI BRONZE

Blanchir sa peau est un phénomène importé des États-Unis depuis les années 60.

Reprenons la situation des Noirs à cette époque. La ségrégation prend fin et officiellement l’homme noir a les mêmes droits que l’homme blanc.
Cependant officieusement, les Noirs n’ont aucun droit, pire ils sont persécutés. En revanche, les métisses ont plus de facilité à trouver un emploi décent, un logement ainsi qu’une certaine considération.

Nous nous retrouvons donc cinquante ans après avec des femmes et des hommes qui se blanchissent la peau en dépit de leur santé et de leur identité.

Même si certains le font par complexe, certains le font pour « améliorer » leur teint.
Pourquoi parler de complexe lorsqu’il s’agit de personnes noires qui changent leur teint alors que le bronzage qui résulte de séances d’U.V que l’on voit sur les personnes de phénotype européen, maghrébin ou autre, est qualifié d’esthétique ?

Pourtant les risques sont tout aussi dangereux (cancer de la peau). Il faudrait déduire que l’histoire a une nouvelle fois pris parti !

Acteurs, chanteurs et sportifs afro  se blanchissent la peau mais ils représentent pleinement leurs communautés (même si le résultat est souvent troublant!!!).

Un regard large permet d’avoir une vision plus objective alors nous n’oublierons pas de souligner qu’il existe également des complexes qui survivent encore. Mais le complexe est une tâche qui prendra du temps à s’éclaircir.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook