• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • ‎[SOCIÉTÉ] CAMEROUN : LES CHINOIS INSTALLENT L’APARTHEID À DOUALA

‎[SOCIÉTÉ] CAMEROUN : LES CHINOIS INSTALLENT L’APARTHEID À DOUALA

Monsieur le Gouverneur,la Commission indépendante contre la corruption et la discrimination vous présente ses compliments citoyens, et s’empresse de porter à votre connaissance les faits suivants: ce jour, 19 décembre 2012, nous avons reçu la plainte d’un pharmacien camerounais, qui s’est fait éconduire d’un restaurant chinois dénommé « Restaurant de la paix », sise au premier étage d’un immeuble à Akwa, face Afriland First Bank. Le haut cadre et citoyen avisé, a été notifié verbalement et de façon très ferme, que les camerounais ne sont pas admis en ce lieu et par conséquent qu’il ne pouvait même pas y avoir accès. « Le restaurant est réservé uniquement aux Chinois », lui a-t-on martelé

Inquiété par cette information, nous avons dépêché immédiatement sur le terrain, le coordonnateur régional du COMICODI (79 20 65 28) accompagné d’un Huissier de justice et du collaborateur de notre cabinet d’Avocat (99 84 48 68). Ceux-ci s’étant présentés comme des clients, ont été éconduits dans les mêmes conditions et avec les mêmes arguments.

La Commission indépendante contre la corruption et la discrimination estime qu’il s’agit de faits d’une gravité extrême qui méritent une enquête selon la procédure d’urgence. Il va sans dire que notre pays ne saurait tolérer l’implantation sur son sol, des étrangers qui pratiquent l’apartheid , la discrimination raciale sous toutes ses formes, et l’illégalité ouverte dans le traitement des citoyens.

Comptant sur votre prompte et énergique réaction, la Commission vous assure de sa profonde considération patriotique./.

Source : camer.be via Correspondance : Le Président de la Commission, SHANDA TONME, Médiateur universel

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook