• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • ‎[SOCIÉTÉ] BELGIQUE : LA COMMUNAUTÉ AFRICAINE OBTIENT GAIN DE CAUSE SUR DES « IMAGES DÉGRADANTES POUR LES NOIRS »

‎[SOCIÉTÉ] BELGIQUE : LA COMMUNAUTÉ AFRICAINE OBTIENT GAIN DE CAUSE SUR DES « IMAGES DÉGRADANTES POUR LES NOIRS »

C‘est en ces termes que des Belges d’origine africaine ont décrit les photos d’un rite d’initiation exposées dans une case du « village Tamberna ». On y voyait les membres du village nus. Pairi Daiza a décidé de les retirer, comprenant le point de vue des personnes choquées et précisant que leur but était tout autre.

Mme Elena Matundu, présidente de l’asbl GFAIA (Groupement des Femmes Africaines Intégrées et Actives), a écrit à notre rédaction pour nous signaler la décision prise par Eric Domb, le directeur du parc de Brugelette. Celui-ci, après avoir reçu de nombreuses réactions de personnes choquées par les photos d’un rite initiatique, a accédé aux demandes de ces personnes. Les photos, qui montraient des membres de la tribu Tamberma nus, ont été retirées de la case du « village Tamberma », où elles étaient exposées.

Le message d’Elena Matundu nous transférait un échange d’e-mails. Voici quelques extraits des plaintes adressées à Pairi Daiza:

« Le Parc animalier Pairi Daiza expose, dans son « village africain » des photos d’africains (noirs) complètement nus, sans cacher leur sexe. Ces images choquent, car les gens y vont en famille, avec leurs enfants. Ce sont des images dégradantes pour les noirs », expliquait l’un. « En tant qu’africain, je suis choqué, outré, dégoûté… En tant que parent, je le suis encore plus car confronté aux questionnements des enfants: « C’est ça les Africains? Pourquoi sont-ils nus? » (…) Quel est le message? Voilà les sauvages que nous avons civilisés? », se demandait un autre, qui venait de visiter le parc avec ses enfants.

Pas dans l’intention du parc de choquer

Des réactions qui sont parvenues ces deux derniers jours au directeur du parc, Eric Domb. Après plusieurs échanges avec les personnes choquées pour défendre le point de vue du parc, il a décidé de retirer les photos. « Ces dernières 24h, votre réaction, comme d’autres, nous sont parvenues au sujet de l’exposition de photos dans une des maisons Tamberma ouvertes depuis le 30 juin de cette année. Ces réactions nous ont d’abord surpris, mais à la réflexion, en saisissant l’émotion sous-jacente qu’elles expriment, nous les comprenons. Nous sommes désolés d’avoir bien malgré nous causé cet émoi. La nuit porte conseil. Il n’a jamais été dans notre intention, nous qui adorons l’Afrique, de choquer qui que ce soit mais au contraire de mettre en valeur la beauté des rites du peuple Tamberma au sein duquel nous comptons de nombreux amis. Les photos qui posent souci seront remplacées par d’autres (qui ne représenteront plus un rite d’initiation). Nous réfléchirons à ce qui vient de se passer et en tirerons toutes les conséquences utiles afin d’éviter à l’avenir toute initiative susceptible de heurter la sensibilité légitime de nos visiteurs », a-t-il envoyé comme réaction à tous ceux qui l’avaient contacté.

Des photos fournies par les Tamberna

Françoise Gilson, la porte-parole de Pairi Daiza, confirme que ce communiqué est bien authentique. Elle tenait à rappeler que c’est « avec la complicité du village Tamberna » que la réplique qu’on trouve dans le parc a été créée, et que les photos en question avaient été données par les Tamberna eux-mêmes: « Certaines sont des photos d’un rite d’initiation qui se fait nu encore aujourd’hui. Et ce peuple est fier de résister aux dictats de la société moderne », explique-t-elle.

Retirées du parc depuis le 5 septembre

Les photos étaient visibles depuis le 30 juin et ont été retirées mercredi soir. Elles seront remplacées par d’autres photos du voyage effectué à la rencontre de ce peuple. Des réactions positives des personnes s’étant plaintes sont déjà parvenues au parc. « On a déjà reçu des remerciements des personnes qui nous avaient contactés », selon Mme Gilson.

Source : rtl.be

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video