‎[POLITIQUE] UN RECADRAGE COURAGEUX ET SALUTAIRE

Lors du 19ème sommet de l’Union Africaine (juillet 2012), l’impensable se produit en dehors de toutes règles de bienséance.

« Alors que le vice-premier ministre et ministre des affaires étrangères du Luxembourg vendait un peu trop bruyamment sa camelote – un système d’alerte par satellite créé pour les urgences humanitaires – en plein Conseil exécutif de l’Union Africaine, Mme Nkoana-Mashabane* l’a vertement tancé, avec la délicatesse d’un bulldozer : « Vous pensez qu’un ministre africain pourrait interrompre une séance de l’Union Européenne pour vendre son projet ? ».»

(Le nouveau courrier)

* : Maite Emily Nkoana-Mashabane (née le 30 septembre 1963), est ministre des Relations internationales et de la Coopération depuis mai 2009, succédant alors à Nkosazana Dlamini-Zuma. Elle est aussi membre du comité national exécutif du congrès national africain (ANC).

 

[ad#ad-adsente-texte-1]

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook