‎[INSPIRATION] LE LIVRE SACRÉ ENSEIGNÉ À L’ÉCOLE

Il aura fallu 72 ans et une femme courageuse élue à la tête de l’exécutif jamaïcain pour que la pensée du prophète, l’honorable Marcus Mosiah Garvey soit intégrée au programme scolaire de la Jamaïque.

L’île rebelle vient de célébrer son ÉMANCIPATION (Emancipation Day) avec pour invité, le Président du Nigéria (Badluck Johnatan), pays le plus peuplé d’Afrique. Tout un symbole. Mme la Premier ministre Portia Simpson-Miller a décidé de se débarrasser de la reine Elisabeth II pour faire de son pays une République, 50 ans après l’indépendance.
C’est évident, la nouvelle dame de fer ne peut supporter le poids d’une couronne de diamants de sang au dessus de sa tête. La DIASPORA HISTORIQUE AFRICAINE vient de donner une nouvelle fois une leçon révolutionnaire à sa mère-patrie. Qu’attendent les mauviettes de l’Union Africaine pour s’affranchir de la tutelle de l’Union Européenne.
Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, la nouvelle Présidente de la Commission de l’U.A n’a t-elle pas elle aussi paraphrasé le prophète aussitôt après avoir été élue? La dignité réside dans l’autonomie.

L’honorable MARCUS MOSIAH GARVEY reste l’ultime référence. Il fut le seul et l’unique à avoir décélé les failles du système qui maintient le peuple kamit la tête sous l’eau. Tous les autres étaient des humanistes. Intégrité n’est pas synonyme d’intégrisme.

Un peuple respectable ne mendie pas l’amour, il force le respect.

(Lascony Nybsym – « Humour du Vendredi »)

 

[ad#ad-adsente-texte-1]

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook