• Accueil
  • >
  • INSPIRATION
  • >
  • ‎[INSPIRATION] LA SOCIÉTÉ « ETO’O TELECOM SA » VA EMPLOYER 550 PERSONNES

‎[INSPIRATION] LA SOCIÉTÉ « ETO’O TELECOM SA » VA EMPLOYER 550 PERSONNES

Le directeur général de Set’Mobile, la marque de la société du capitaine des Lions indomptables, affirme que tout est prêt pour le lancement de ses services.

Set’Mobile sera, selon son directeur général, Charles Gueret, le premier Mobile Virtual Network Operator (MVNO). C’est-à-dire, un opérateur de téléphonie mobile virtuel qui ne possède pas de spectre de fréquence propre et qui ne dispose non plus d’infrastructures de télécommunications. Il se contente d’acheter en masse des minutes de téléphonie à des opérateurs traditionnels qu’il revend à ses clients. « Tout est prêt. Nous avons obtenu toutes les autorisations nécessaires. A l’Agence de régulation des télécommunications (ART) et auprès de nos partenaires. Nous attendons l’arrivée des derniers matériels », rassure Charles Guéret, joint au téléphone hier, 7 juin 2011.
A la question de savoir quelle est la date précise de lancement de Set’Mobile, le DG répond : « Nous ne voulons pas encore donner de date précise. Cela participe de notre stratégie. Nous allons procéder par surprise. Avec le PCA (Samuel Eto’o Fils, ndlr), nous allons annoncer et surprendre les Camerounais.»

Au niveau des ressources humaines, l’équipe de Set’Mobile s’est densifiée. Un directeur général adjoint, en la personne de Georges Dooh Collins, expert en marketing, ancien de BAT, des Brasseries du Cameroun et d’Afritude, a été nommé, il y a deux mois et demi. L’équipe au siège central à Douala est constituée de 60 personnes. « Avec nos 500 partenaires que nous avons déjà sur l’ensemble du territoire camerounais, nous aurons un effectif de 550 employés », relève Charles Guéret.

Partenariat
On se rappelle que le 24 janvier 2012, au lieu de l’activation des cartes Sim de Set’Mobile, les 50 000 abonnés annoncés avaient plutôt reçu un communiqué d’Eto’o Telecom SA : « Nous vous informons que le lancement des activités de Set’Mobile est différé, pour des raisons indépendantes de notre volonté. Mais, ce n’est que partie remise ! D’ici très peu de temps, nous aurons tout le plaisir de vous faire découvrir et apprécier les services et les tarifs de Set’Mobile… Pour le plus grand bonheur de tous. A très bientôt donc… Et ne raccrochez pas ! ».

Les raisons du report n’étaient donc pas clairement signifiées. Mais, d’après certains responsables de l’Agence de régulation des télécommunications (ART) approchés, Eto’o Telecom SA avait reporté ses activités parce qu’il n’avait pas pu conclure un engagement avec l’un des trois opérateurs téléphoniques (MTN Cameroon, Orange Cameroun et Camtel). «La société Eto’o Telecom SA a reçu de l’ART un récépissé transitoire de déclaration pour la fourniture des services à valeur ajoutée. Elle va focaliser son activité sur la revente du trafic téléphonique. Donc, elle a engagé des négociations avec MTN, Orange ou Camtel. C’est sûr qu’ils n’ont pas trouvé un terrain d’entente, parce qu’il va acheter du trafic en gros et le revendre à des prix préférentiels», expliquait notre interlocuteur. Aujourd’hui, il n’y a plus de problèmes à ce niveau, relève le DG. «Nous pouvons collaborer avec tous les opérateurs de téléphonie de la place», affirme Charles Guéret, qui promet des tarifs défiant toute concurrence.

Source : investiraucameroun.com

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Commentaires

  1. Simoz dit :

    Appartement il n’est pas doué que dans le football, du courage.

Suivez-nous sur Facebook