‎[INSPIRATION] ELIKIA, LE 1ER SMARTPHONE AFRICAIN !

Le Congolais Vérone Mankou présente à Brazzaville le premier smartphone conçu en Afrique. Le jeune Congolais, Vérone Mankou, 25 ans, concepteur de la première tablette tactile africaine, a présenté jeudi à Brazzaville, son nouveau produit, un smartphone, le tout premier du genre conçu en Afrique, a constaté la PANA sur place. Ce smartphone baptisé ‘Elikia’ , c’est-à-dire espoir en langue locale Lingala, a un écran tactile de 3,5 pouces, une mémoire de 512 Mo et un processeur de 650 Mhz. Sa mémoire interne de 256 Mo est extensible jusqu’à 32 Go. Outre son GPS, le smartphone ‘Elikia’ dispose d’un appareil photo de 5 méga pixels.

La conception du smartphone ‘Elikia’ a nécessité à Vérone Mankou près d’une année de travail et un investissement de 60 millions de FCFA (120.000 dollars américains). L’appareil a été assemblé en Chine.

Le smartphone ‘Elikia’ sera commercialisé sous la marque VMK dans la deuxième quinzaine du mois d’octobre prochain, dans trois pays au départ, à savoir la France, la Côte d’Ivoire et le Congo où il sera vendu à 85.000 FCFA.

Sur la particularité du smartphone ‘Elikia’, ‘nous avons voulu mettre sur le marché un smartphone de qualité, avec les mêmes capacités que les autres, mais en faisant de sorte que le produit soit accessible à tous. Avec ce smartphone, nous espérons lancer la mode GPS qui n’existe pas au Congo, parce que le terminal coûte cher’, a expliqué Mankou.

‘Nous oeuvrons toujours sur le contenu. Nous avons une place de marché qu’on appelle le VMK Market, qui permet aux gens de télécharger des applications et aux développeurs de faire connaître leurs applications’, a-t-il ajouté.

Le jeune Vérone Mankou a créé depuis 2009 la société VMK (Vou mou ka, en dialecte Kituba, signifiant réveillez-vous).

Il s’agit d’une société anonyme, avec un capital de 250 millions de FCFA, spécialisée dans les technologies mobiles, notamment la conception des produits grand public (tablette tactile et smartphone).

Vérone Mankou est également attaché aux Nouvelles technologies au ministère congolais des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles technologies de la communication.

Source : afriquenligne

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook