• Accueil
  • >
  • HOMMAGE
  • >
  • ‎[HOMMAGE] ALEXANDRE POUCHKINE, POÈTE, FONDATEUR DE LA LITTÉRATURE MODERNE RUSSE

‎[HOMMAGE] ALEXANDRE POUCHKINE, POÈTE, FONDATEUR DE LA LITTÉRATURE MODERNE RUSSE

Né en Russie le 06 juin 1799 dans une famille de la noblesse russe, Alexandre Pouchkine était l’arrière petit-fils d’un Africain célèbre dans l’histoire militaire et russe, Abraham Petrovitch Hanibal (1696-1781).

La vie d’Abraham Hanibal est un véritable roman d’aventures. Enlevé de Logone au nord de l’actuel Cameroun en 1703, Abraham Hanibal (1696-1781) devient page du sultan ottoman Ahmed III à Constantinople. Il est converti à l’islam et reçoit le prénom d’Ibrahim. Mais à la fin de l’année 1704, il est conduit clandestinement en Russie à la Cour du tsar Pierre le Grand avec la complicité de son ambassadeur Pierre Tolstoï.

L’enfant noir, rebaptisé Abraham et converti à la religion russe orthodoxe, devient le fils adoptif puis un proche collaborateur du tsar. De 1717 à 1723, il est envoyé en France où il obtient son diplôme d’ingénieur militaire et le grade de capitaine d’armée. Deux ans après la mort de Pierre le Grand en 1725, il est exilé dans le goulag sibérien par le prince Menchikov. Par bonheur, l’impératrice Anne le fait revenir trois ans plus tard lorsqu’elle monte sur le trône…

Au milieu du XVIIIe siècle, sous le règne de l’impératrice Elisabeth Petrovna, Abraham Petrovitch Hanibal est l’une des plus importantes personnalités de l’empire russe : il fut général en chef de l’armée impériale russe, directeur général des fortifications et chef du corps des ingénieurs. Il est l’auteur de deux traités de géométrie et de fortifications destinés aux élèves ingénieurs. C’est lui qui introduisit l’enseignement de l’architecture civile dans les écoles d’ingénieurs militaires de Russie… La contribution d’Hanibal, surnommé le « Vauban russe », au développement technique et militaire de la Russie du XVIIIe siècle est considérable.

Marié en secondes noces à Christine-Régine de Schoëberg, issue de la noblesse suédoise, il eut sept enfants dont l’un, Joseph, sera le grand-père d’ Alexandre Pouchkine (1799-1837), le fondateur de la littérature russe moderne.

Source : Russe.net

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video