‎[CULTURE] ALUM NDONG MINKO: UNE BD AFRICAINE.

Une plongée inédite dans l’Afrique des Super héros adaptée du MVET à travers la BD africaine EKAN, produite par DAGAN Gnamankou Eds . Dans la mythologie du Mvet-Oyeng d’Afrique centrale, chez le peuple Ayong (Fang), il existe deux mondes. Celui des Mortels, dans le Nord, peuplé par les hommes d’Oku, les mortels. Au Sud, vivent les hommes d’Engong, les Immortels. Ce peuple a le secret de l’immortalité et le garde jalousement, car les mortels veulent s’en emparer pour accéder eux aussi à l’immortalité. ALUM NDONG MINKO, (Alum fils de Ndong fils de Minko, de la même façon, il faut lire tous les noms composés des personnages de cette histoire), dans son cruel projet de construire les murs de sa maison avec exclusivement la peau humaine, n’hésite pas à affronter toute une délégation de Mortels qui emmenait en mariage des jeunes femmes à Engong. Une bataille titanesque s’engage alors… Comment vont réagir les Immortels?

LES AUTEURS
Privat Ngomo : scénariste , Informaticien, amateur d’art et de culture. Promoteur de la bande dessinée EKAN, avec pour premier Opus, Alum Ndong Minko, dans le registre du Mvet-Oyeng du peuple Ayong (Fang) . Son travail vise à valoriser la culture africaine auprès de la jeunesse du monde en présentant de manière endogène les référents de la tradition nègre sous des formes distrayantes du IIIème millénaire.

Agé de 36 ans, Max Obiang Nguema est un artiste-peintre, dessinateur. Autodidacte , ses sublimes illustrations de la bande dessinée EKAN, Alum Ndong Minko, raviront tous les amateurs de comics.http://www.youtube.com/watch?v=jzUUvQtR4IU

 

[ad#ad-adsente-texte-1]

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook