• Accueil
  • >
  • CULTURE
  • >
  • ‎[CULTURE] 4 OCTOBRE 1966 : « INDÉPENDANCE » DU LESOTHO (EX-BASUTOLAND)

‎[CULTURE] 4 OCTOBRE 1966 : « INDÉPENDANCE » DU LESOTHO (EX-BASUTOLAND)

En 1871, le Basutoland fut placé par les Britanniques sous le contrôle de la colonie du Cap, contre l’assentiment des Sothos qui se soulevèrent. La Grande-Bretagne reprit rapidement le contrôle direct du territoire en 1884. À l’encontre des exigences des chefs sothos, la Loi de l’union sud-africaine (South African Act of Union) de 1910 prévoyait l’intégration de la région à l’Afrique du Sud. Néanmoins, le Basutoland réussit à conserver son autonomie et s’opposa à son annexion forcée.

La fondation du Parti du Congrès des Basothos (Basotho Congress Party: BCP) en 1952 marqua la naissance d’une vie politique moderne au Lesotho. Le BCP remporta les premières élections de 1960, mais fut battu en 1965 par le Parti national basotho (Basotho National Party: BNP), fondé en 1958. Son dirigeant, le chef Joseph Leabua Jonathan, fut nommé premier ministre. Le Basutoland devint indépendant sous le nom de royaume du Lesotho, le 4 octobre 1966.

Le Lesotho devint officiellement une monarchie au moment de l’indépendance avec comme chef suprême des Sothos, le roi Moshoeshoe II (1938-1996). Le sotho fut choisi comme langue co-officielle avec l’anglais, mais l’anglais a été utilisé comme langue principale au gouvernement, en éducation et dans les tribunaux durant plusieurs années après l’indépendance. Les dirigeants du Lesotho durent faire preuve de pragmatisme à l’égard de l’Afrique du Sud, dont ils recevaient le soutien, tout en rejetant l’apartheid.

Source : tlfq.ulaval.ca

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook