​SÉNATORIALES EN RCI : OUATTARA A GAGNÉ D’AVANCE

Ce samedi 24 mars 2018, 7010 grands électeurs ivoiriens ont été appelés aux urnes pour élire 66 sénateurs. Une première dans l’histoire de ce géant ouest africain.

Au total 35 bureaux de votes ont été ouverts sur l’étendue du territoire nationale à partir de 8h. 
Le parti au pouvoir, le RHDP a présenté des listes communes. Tandis que l’opposition n’a présenté aucune liste et a appelé à boycotter les élections en s’appuyant sur le fait que la cour africaine des droits de l’homme et des peuples a reconnu que l’état ivoirien n’a pas respecté son obligation de créer  un organe électoral indépendant et partial. 

Aussi l’opposition conteste le fait que la commission soit dirigée par Youssouf Bakayoko alors que son mandat est déjà arrivé à terme. Ce qui a fait que le RHDP se retrouve face à des candidats indépendants ce qui donne déjà la victoire à la mouvance. 

Une manifestation de contestation organisée par l’opposition le Jeudi, jour de clôture de la campagne a été réprimée par les forces de l’ordre.

En effet la création du sénat a été décidée au cours de la révision de la constitution en 2016 ayant instaurée la troisième république. Le sénat fera office de la chambre haute du parlement ivoirien. 
Un tiers des sénateurs seront désignés par le président de la république et les deux autres tiers par vote. 

Ainsi 66 sénateurs seront élus par vote et 33 seront désignés par Alassane Dramane Ouattara.
Les grands électeurs ayant à charge le choix des 66 sénateurs sont entre autres des députés, des conseillers municipaux, des conseillers régionaux etc… 

Les 99 sénateurs prendront service le 10 avril 2018 et siègeront à Yamoussokro, précisément dans l’enceinte de la fondation Félix-Houphet Boigny.

Dah Minwicodji

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook