• Accueil
  • >
  • INSPIRATION
  • >
  • ​KENYA: DES ADOLESCENTES INVENTENT UNE APPLI POUR LUTTER CONTRE L’EXCISION

​KENYA: DES ADOLESCENTES INVENTENT UNE APPLI POUR LUTTER CONTRE L’EXCISION

Toutes les minutes, six filles sont excisées dans le monde. Une lutte acharnée est menée tous les jours contre cet acte barbare qui fait encore beaucoup de trop de victimes. Au Kenya, un groupe de jeunes filles a mis sur pied un programme innovant qui pourra aider plusieurs femmes, et participer à venir à bout de cette pratique outrageuse. 
Selon l’OMS, une étude faite entre 2008 et 2009 à révéler que 27% de femmes kényanes ont subi des mutilations génitales. Un chiffre inquiétant lorsqu’on sait que partout en Afrique cette pratique n’a de cesse de sévir. Au Kenya malgré sa prohibition, cet acte qui consiste à « l’ablation partielle ou totale du capuchon clitoridien » est toujours d’actualité et bien présent dans la société kenyane. L’excision est inadmissible et scandaleuse, une véritable atteinte à la santé physique et psychologique de la femme. C’est pourquoi des jeunes femmes ont décidé d’agir !
Stacy Owino, Ivy Akinyi, Cynthia Otieno, Macrine Atieno et Purity Achieng, 5 jeunes filles qui connaissent bien cette pratique, qu’elles ont pu observer chez des victimes de leur entourage immédiat. Ayant conscience de la gravité du problème, elles ont développé une application pour combattre ce fléau, I-Cut.  I-Cut est programme qui propose  aux filles qui sont en danger de les mettre en contact direct avec des centres de secours. L’interface simple et réaliste propose 5 choix : aide, secours, témoignages, informations sur les mutilations génitales et commentaires, précise CNN.
Une application utile, innovante et particulièrement avant-garde, qui leur a valu une nomination au Technovation 2017. Programme soutenu par les Nations Unies et Google, il est une plateforme qui vise au financement et à la promotion partout dans le monde de l’entreprenariat des jeunes filles. La réussite à ce concours dont le prix s’élève à 15000$ leur permettra d’avoir des fonds nécessaires au développement durable de leur programme.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook